Doubs : des employées de Badoz brûlées par de la cancoillotte

Doubs : des employées de Badoz brûlées par de la cancoillotte

Quatre salariées ont été légèrement brûlées après avoir été aspergées par de la cancoillotte brûlante dans la fromagerie Badoz de Pontarlier (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 20 juillet 2017 à 17h20

Au moins quatre employées de la fromagerie Badoz à Pontarlier (Doubs) ont été brûlées au deuxième degré par de la cancoillotte sous pression le jeudi 20 juillet. Les causes précises de l'accident ne sont pas encore connues.

"Pour l'instant, nous pouvons affirmer qu'il ne s'agit pas d'une explosion", a précisé à France Bleu Besançon le commandant de la police nationale de Pontarlier.

Une enquête a été ouverte, "la machine a été placée sous scellés et le responsable de la maintenance va être entendu comme d'autres salariés", ajoute-t-il. Selon le directeur de l'établissement joint par France 3 Bourgogne France-Comté, la machine en cause est "récente et entretenue et il existe un dispositif de sécurité".

"Le problème se situait au niveau d'un pétrin contenant de la cancoillotte en train de chauffer", précise de son côté L'Est Républicain. "Ce pétrin, bien que nanti de plusieurs éléments de sécurité censés l'empêcher de fonctionner en cas d'anomalie a continué à fonctionner".

Les salariées, blessées sur différentes parties du corps (mains, avant-bras, cou), ont entre 25 et 35 ans. Elles ont été hospitalisées à Pontarlier. La température de la cancoillotte au moment des faits est estimée à 80 degrés. Une cellule psychologique a été mise en place dans l'unité de production.

 
36 commentaires - Doubs : des employées de Badoz brûlées par de la cancoillotte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]