Discours de Macron et Philippe: plus d'un Français sur deux pas convaincus

Chargement en cours
 Le président Emmanuel Macron devant les députés et sénateurs, le 3 juillet 2017 à Versailles

Le président Emmanuel Macron devant les députés et sénateurs, le 3 juillet 2017 à Versailles

1/2
© AFP, Eric FEFERBERG
A lire aussi

AFP, publié le vendredi 07 juillet 2017 à 07h24

Plus d'un Français sur deux n'a pas été convaincu par le discours du président devant le Congrès et la déclaration de politique générale du Premier ministre, selon un sondage Odoxa pour Le Figaro et France Info publié vendredi.

A la question, "diriez-vous que le cap fixé par le président Emmanuel Macron dans le discours de Versailles du 3 juillet (devant les députés et les sénateurs réunis en congrès) permettra une amélioration de la situation du pays ?", 54% des Français interrogés ont répondu "non". 46% ont dit "oui".

Concernant le discours de politique générale d'Edouard Philippe mardi devant l'Assemblée nationale, 58% des sondés "n'approuvent globalement pas les mesures annoncées". 41% en revanche les "approuvent".

Toujours dans ce même sondage, 72% des personnes interrogées se disent "favorables" à la "limitation de matières lors de l'épreuve du bac et à l'introduction d'une part de contrôle continu". 28% y sont "opposées".

Au sujet de "la fin de l'état d'urgence d'ici au 1er nombre", un Français sur deux y est "favorable". Le Parlement a donné jeudi son feu vert à une sixième et, en principe, dernière prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre, le temps de voter une nouvelle loi antiterroriste controversée qui pérennisera certaines mesures exceptionnelles.

Enfin, ils sont 64% a être "opposés" à "l'augmentation de la CSG pour tous afin de baisser les cotisations salariales". 35% y sont "favorables".

Enquête réalisée en ligne les 5 et 6 juillet auprès d'un échantillon de 1.003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. 

 
127 commentaires - Discours de Macron et Philippe: plus d'un Français sur deux pas convaincus
  • L'augmentation de la CSG pour compenser la baisse des charges sociales et augmenter indirectement les salaires est une injustice doublée d'une erreur politique: c'est au patronat qu'il appartient d'augmenter les salaires, s'il le peut.

  • les enfumeurs devaient avoir des ancêtres "indiens"

  • J'ai lu ailleurs qu'un quart seulement des Français approuvait la politique du président : souvent sondages varient !

  • Il y a donc 1 français sur deux de convaincu !.

  • Une lettre au Français aurait suffit à Macron pour annoncer ce qu'il a fait avec tant de mise en scène et autant d'argent ! 500000 euros .....pour réunir un congrès à Versaille ! Mais quand en finira t-on de dépenser au nom du lustre de la République autant d'argent des Français ? Et il veut remettre ce petit scénario tous les ans !....Quant aux déplacements qu'il a entrepris avec beaucoup de vigueur apparemment sont-ils aussi nécessaires qu'il le prétend ? tout ce manège qui se déroule sous les yeux des Français qui se battent pour gagner leur crouton de pain nous déroutent et deviennent pervers au fil du temps ....Des économies ,oui , on peut en faire, et les petites économies font de grosses rivières....c'est bien ce que l'on nous apprend sur les bancs de l'école ? Alors que les Elus commencent à prendre conscience de la réalité !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]