Ligue Europa : affrontements au Parc OL avant Lyon-Besiktas

  • info
  • photos
La pelouse du Parc OL, à Décines-Charpieu (Rhône), a été envahie par des dizaines de supporters à un quart d'heure du début de Lyon-Besiktas, en quart de finale aller d'Europa League. De violents incidents avaient déjà éclaté aux abords du stade entre supporters turcs et forces de l'ordre, de même qu'entre fans turcs et lyonnais.
Chargement en cours
Bataille rangée en tribunes
Bataille rangée en tribunes

Des affrontements ont eu lieu dans les travées du Parc OL. Ces images posent à nouveau la question de la sécurité dans le football, deux jours après l'attaque aux explosifs qui a visé le car des joueurs du Borussia Dortmund avant leur match de Ligue des champions contre Monaco.

1/11
Orange avec AFP
 
194 commentaires - Ligue Europa : affrontements au Parc OL avant Lyon-Besiktas
  • Ben comme tous les matchs de foot , non ?

  • Dans un match "classique" les supporters des 2 camps sont bien séparés car l'organisateur du déplacement des visiteurs s'entend avec l'organisateur qui reçoit. Les 2 clubs s'étaient bien entendus ainsi, sauf que la communauté turque de France et d'Allemeagne a dû massivement acheter des billets sur internet sans passer par le club. Sur internet, aucune obligation de se déclarer supporter de telle ou telle équipe pour que le système puisse orienter le demandeur vers un secteur du stade réservé à son camp.
    Résultat : tout le monde était mélangé et la connerie de quelques uns a fait le reste. Il y a un truc à ajuster côté billeterie pour éviter ça, car hélas, on pourra rien faire pour éviter la connerie humaine...

  • Et l'Eurpoe continue à négocier l'entrée de la Turquie dans l'U.E. alors que les français n'en veulent surtout pas

  • voila à quoi va ressembler La France si on met à la tête du gouvernement Hamon, Macron, Mélenchon c'est ce qu'on appelle l'échec de l'intégration

  • la fédération de foot doit prendre une sanction très forte pour tenter de mettre un terme aux violences dans les stades. la vidéo va déterminer l'origine des violences et désigner les responsables. Le club ou les supporters ont causé des troubles doit être privé de coupe d'europe ou de matchs internationaux pour une période de 1 an à 5 ans en fonction des faits. Là les clubs feront attentions à leurs supporters. Cela vaut aussi pour le championnat et coupe de France relégation du club en troisième division, fin de la compétition pour eux dès les premiers incidents. les sanctions financière n'ont aucune prise sur les clubs

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]