Chars, troupes à pied et dans les airs : revivez le défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées

  • info
  • photos
Les festivités ont été ouvertes à 10 heures précises par Emmanuel Macron, pour terminer deux heures plus tard. Le traditionnel défilé du 14 juillet a eu lieu cette année en présence de Donald Trump, invité en l'honneur du centenaire de l'entrée en guerre des États-Unis.
Chargement en cours

Avec plus de 3.700 militaires à pied, 211 véhicules ou encore 241 chevaux, le spectacle promettait d'être grandiose.

1/10
Orange avec AFP
 
41 commentaires - Chars, troupes à pied et dans les airs : revivez le défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées
  • Erreur historique grossière sur la diapo 6 où il est écrit que les Etats Unis sont entrée en guerre en 1917 « après l’attaque de leur base navale de Pearl Harbor ». Celle-ci a bien été attaquée mais le 7 décembre 1941 par les Japonais !
    Une telle erreur est pour le moins surprenante pour ne pas dire honteuse .

  • A la Réunion depuis hier matin très tôt le volcan nous gratifie d'un beau feu d'artifice avec une belle éruption spectaculaire.Pas besoin de marcher longtemps pour la voir , de nuit surtout, le scénario est magique !

  • Petite rectification : c'est le chef d'état major des armées qui a sévèrement recadré le gouvernement . Pas l'inverse . Depuis des décennies , profitant de ce que l'armée est "la grande muette" les gouvernants sans scrupules lui demandent toujours plus d'efforts en diminuant toujours plus ses crédits . Le jour où l'armée ne sera plus en mesure de défendre ceux qui la démolissent , il va falloir réfléchir un peu . Mais il sera sans doute trop tard . On ne peut pas affamer un chien de garde et croire qu'il va quand même continuer sa mission.

  • Vous parlez d'un défilé ... les écoles, les blindés lourds, le soutien, mais où étaient la 9ème Brigade Légère Blindée d'Infanterie de Marine, la 6ème Brigade Légère Blindée, la 11ème Brigade Para ? Sans parler des Forces Spéciales ...

    Quelle tristesse ...

  • Diminution du budget pour la Défense, de toute façon l'armée française ne tiendrait pas 5 minutes en cas d'attaque. Donc, pourquoi mettre de l'argent public.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]