Des tonnes de kérosène larguées au-dessus des Alpes

Des tonnes de kérosène larguées au-dessus des Alpes©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 29 mars 2016 à 20h00

Peu de temps après son décollage d'Orly, alors qu'il prenait la direction de l'île Maurice, un Boeing B747 de la compagnie Corsair a dû effectuer un atterrissage d'urgence. Mais pour faire cette délicate manoeuvre, l'appareil a dû larguer 70 tonnes de kérosène sur les Alpes et le Jura suisse, l'un des plus importants carrefours aériens européens.

Un largage qui inquiète la population, qui craint des répercussions écologiques.
Selon Le Dauphiné Libéré, le risque de pollution serait nul tant qu'elle s'effectue à plus de 2000 mètres d'altitude. À cette hauteur, le carburant se transforme en fines gouttelettes qui s'évaporent dans le ciel. Seule une très faible quantité de kérosène est alors susceptible d'atteindre le sol.Cette procédure n'est pas inhabituelle au contraire ! Elle a même un nom, on l'appelle "fuel dumping". Elle se fait en revanche selon des prescriptions strictes. L'appareil a pu se poser à Roissy vers 23h10 sans problème, raconte Le Dauphiné Libéré.
Lorsque des problèmes techniques contraignent un aéronef à réaliser un atterrissage d'urgence, il réduit son poids en larguant son carburant à une altitude minimale prescrite. Cette technique avait été massivement utilisée le 11 septembre 2001 par les pilotes forcés d'atterrir en urgence dans bon nombre d'aéroports

 
9 commentaires - Des tonnes de kérosène larguées au-dessus des Alpes
  • Ont comprend pas bien, il a larguer son kérosène, sur les alpes pour un atterrissage d'urgence, mais il est arriver sans encombre a Roissy ??Pourquoi larguer ?

  • je suppose que nos bien pensants qui vont fustiger ce largage auraient préférés que l'avion se crashe à l'atterrissage avec ces 70 tonnes en trop, donc provoque un incendie, des morts, un blocage de l'aéroport, des déroutements en masse pour atterrir ailleurs avec tous les dangers que ça suppose etc etc....
    je suis même étonné que ce ne soit pas encore de la faute au gouvernement s'il y a eu cet incident.

    franceenfolie... non..
    Alors comment expliquer simplement ?
    Lors de l'aterrissage, la masse maximale est inférieure à la masse au décollage... parce que décoller implique de quitter le sol mais poser implique de... se poser... donc d'avoir, au moment ou les roues touchent le sol, un impact... c'est du transfert d'énergie cinétique et c'est pour tous les avions...

  • tiens ça ne serait pas de la polution ????ah oui! eux ils ont droit...allez vite à la montagne il y a de "la"bonne air...enfoiré va!!!

  • Non bien sûr ça ne pollue absolument pas et dans de si beaux endroits.......Voilà, on avait oublié les avions et encore tant qu'ils ne tombent pas ça va.

  • avatar
    humaminor  (privé) -

    Rien ne se perd tout se transforme disait Lavoisier. En cacher une partie dans l’eau un autre dans l’air une troisième dans la terre ne résous rien, mais flatte le visuel. Il est normal de suivre une procédure d’urgence pour la sauvegarde des équipages et passagers, inutile de nous faire croire au bien fait du procédé pour la nature.

    C'est très bien dit !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]