Débat : Jean-Luc Mélenchon attaque François Fillon et Marine Le Pen sur les affaires

Débat : Jean-Luc Mélenchon attaque François Fillon et Marine Le Pen sur les affaires

Jean-Luc Mélenchon a appelé, lundi 20 mars, les électeurs à "récompenser les vertueux" lors des élections.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 20 mars 2017 à 23h50

VIDÉO - Pour le candidat de la France insoumise, ce sont les électeurs qui doivent écarter les candidats aux prises avec la justice.

Jean-Luc Mélenchon a tenu à se démarquer, lundi 20 mars lors du premier débat avant l'élection présidentielle, des deux candidats concernés par des affaires judiciaires : François Fillon et Marine Le Pen. Il a appelé les électeurs à "récompenser les vertueux" qui ne sont pas inquiétés par la justice.

"Quand vous dites que le débat a été pollué par les affaires de certains d'entre nous - pardon, pas moi!", a déclaré M. Mélenchon sur le plateau du débat télévisé diffusé sur TF1 et LCI, quand son tour est venu de s'exprimer sur la transparence de la vie politique. "Ici, il n'y a que deux personnes qui sont concernées: M. Fillon et Mme Le Pen. Nous n'avons rien à voir avec tout ça, alors s'il vous plaît ne nous mettez pas dans le même sac", a-t-il ajouté. 

"RÉCOMPENSER LES VERTUEUX"

Le candidat de La France insoumise a estimé qu'il n'était "pas interdit aux électeurs, sachant ce qu'ils savent parce qu'ils en savent beaucoup, de récompenser les vertueux et de châtier ceux qui leur paraissent ne pas l'être". 

"C'est aussi ça la liberté des citoyens même si ce n'est pas eux qui vont faire les juges", a-t-il ajouté, tandis que Marine Le Pen affirmait "c'est Robespierre". "La citoyenneté, ce n'est pas le tribunal populaire", a complété M. Mélenchon, qui n'a pas semblé avoir entendu la candidate.

Sur le fond, M. Mélenchon a répété ses propositions sur la transparence: "Quiconque est condamné une seule fois est inéligible à vie", interdiction d'exercer un "métier de conseil et de recevoir de l'argent quand on est parlementaire d'une quelconque industrie quelle qu'en soit la forme" ou encore "d'embaucher les membres de sa famille". Cette dernière proposition, directement à l'adresse de M. Fillon, a été prononcée avec un ton plus ironique.

Le candidat du PS, Benoît Hamon a lui aussi lancé une remarque à François Fillon sur les affaires, en lui disant qu'il était plus "fort" en soustraction de fonctionnaires qu'en addition "avec son propre argent". 

HAMON ATTAQUE FILLON

"Avec M. Hamon, c'est 32 heures, le revenu universel, dans un pays qui a 2.200 milliards de dette, enfin, voilà, on rêve, on rêve, on rêve!", a lancé l'ancien Premier ministre, s'attirant immédiatement une réplique du candidat PS. 

Recouvrant la voix de M. Fillon qui continuait à parler, l'ancien ministre de l'Education a riposté par une allusion aux emplois présumés fictifs de collaborateurs parlementaires de sa femme et de deux de ses enfants: "Vous, c'est 500.000 fonctionnaires en moins. Vous êtes très fort en soustraction, un peu moins en addition quand il s'agit de votre propre argent!". 

"On rêve, on rêve, chacun sait que ces promesses-là ne peuvent pas être tenues (...)", a continué, sans se laisser perturber, le candidat de la droite et député LR de Paris, sous le coup d'une mise en examen notamment pour "détournement de fonds publics", "recel et complicité d'abus de biens sociaux".

 
37 commentaires - Débat : Jean-Luc Mélenchon attaque François Fillon et Marine Le Pen sur les affaires
  • Porquoi le camarade Mélanchon se met en colère lorsqu'on lui parle de son patrimoine! Regardez sur facebook et vous verrrez que le camarade tout comme feu le président du Vénézuela ne sont pas des malheureux ert vivent (ou vivai très bien.

  • A63 a tout à fait raison.La presse parle de se qu'elle veut. Il ne faut pas oublier qu'elle est est à la solde du gouvernement. Ca va dans le sens du vent.

  • J'ai zappé entre le débat sur la une et Mort d'un pourri sur la 7, sur la politique parfois on se perd

  • ce n'était pas vraiment un débat,mais plutôt une dispute pendant la récréation!!!

  • Mélanchon aurait du se taire car il a dit lui-même qu'utiliser son attaché parlementaire européen à faire autre chose que de travailler pour l'europe était de bonne guerre; c'est pourtant ce qu'il reproche à MLP.
    Il ferait mieux de demander à Macron où sont passés les 3 millions d'euros gagnés chez Rotschild et quels impôts il a payé sur ce revenu!!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]