De plus en plus de signatures de ruptures conventionnelles dans les entreprises

De plus en plus de signatures de ruptures conventionnelles dans les entreprises

La rupture conventionnelle a été mise en place en août 2008 par le gouvernement de François Fillon (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 24 juillet 2017 à 20h46

Plus de 207.000 ruptures conventionnelles ont été signées au premier semestre de 2017. Un chiffre qui devrait continuer de progresser.

Le nombre de ruptures conventionnelles entre employeurs et salariés a atteint un nouveau record au premier semestre, enregistrant une hausse de 7,1% par rapport à la même période de 2016, selon les données provisoires du ministère du Travail.

Ce record s'établit à 207.132 ruptures conventionnelles, soit 5% de plus que l'ancien record établi au deuxième semestre 2016 (197.308).

Il s'établit à 35.718 en juin, également un record mensuel. Le précédent record datait de mars (35.235). L'année dernière, 390.800 ruptures de contrats par consentement mutuel ont été homologuées.

2,69 millions de ruptures conventionnelles depuis 2008

Mise en place en août 2008 par le gouvernement de François Fillon, la rupture conventionnelle permet à l'employeur et au salarié de mettre fin à un contrat à durée indéterminée (CDI) d'un commun accord. 

Le salarié concerné a alors accès à l'assurance chômage, alors qu'il n'y aurait pas droit s'il démissionnait, et bénéficie d'une indemnité au prorata du temps passé dans l'entreprise.

Depuis 2008, le nombre de ruptures conventionnelles a progressé tous les ans. Au total, quelque 2,69 millions de ruptures conventionnelles ont été validées depuis l'entrée en vigueur du dispositif. 

Le nombre de ruptures conventionnelles devrait contiunuer de progresser car le gouvernement souhaite encourager ces ruptures à l'amiable entre l'entreprise et les salariés.

 
24 commentaires - De plus en plus de signatures de ruptures conventionnelles dans les entreprises
  • toute loi est faite pour etre detourner les plus malins s'en sont rendus compte

  • Mouais ....

    Je croyais qu'en France on recréait tout plein d'emplois ?!? Alors pourquoi toutes ces ruptures de contrats de travail ??

  • un bon système pour approvisionner Pôle emploi, débarras de vieux ou organisation pour travailler le temps suffisant pour être indemnisé et passer une période de pleine indemnisation....un peu comme l'intermitence du spectacle. On n'est pas prés de voir les statistiques du chômage.,

  • Il n'y a pas que les "démissions" concernées par le dispositif de rupture conventionnelle !
    Quand l'entreprise pour qui je travaillais depuis de nombreuses années a décidé de mettre la clé sous la porte en 2012, mon employeur m'a proposé la rupture conventionnelle (dont je n'avais jamais entendu parler) m'expliquant qu'il n'avait pas les moyens de me payer toutes les anciennetés, j'ai accepté parce que dans mon métier j'ai retrouvé du travail instantanément et que j'estimais mon ancien employeur.

  • ne serait ce pas pour ce débarrasser de ces vieux meubles encombrants et ne servant a rien que certaines entreprises pratique la rupture conventionnelle ? un grand nombre de salaries sont devenue des improductifs intouchables gavés d'avantages en tout genre dans grand nombre de grosses entreprises, mais chut faut surtout pas le dire ! quand on voit des salariés a la reprise des vacances de fin d'années avec le catalogue des centres de vacances du comité d'entreprise pour réserver les prochaines vacances d'été voir celle de mars et noël prochain on est en droit de ce demander si cela ne doit pas se terminer.

    Dittes moi ou est ce que ça ce passe comme ça, parceque je vis en france et que je ne vois que tres rarement des salaries aussi nantis.
    La majorité travaille beaucoup et ne touche que le smic

    Dans la vraie vie,il y a ceux qui vivent pour travailler et ceux qui travaillent pour vivre,et qui pensent que nul n est irremplacable ,que lorsque ils sortent de l entreprise ,ils deconnectent du travail et profitent de la vie.Pour eux ,l entreprise est simplement un moyen de financer leur vie,point barre,la suite, rien à faire.Et pour avoir vécu une rupture conventionnelle ,je pense que la raison de cette rupture est liée à la façon de la vivre ,de l age du salarié,du projet d avenir.Si c est une destination poubelle, à cause de l age,de la maladie,de la difficulte a s adapter ,c est negatif pour tout le monde,société comprise.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]