Dans huit villes de France samedi, des manifestants en marche pour... Jésus

Dans huit villes de France samedi, des manifestants en marche pour... Jésus

Des personnes défilent, le 5 juin 2010 à Paris, dans le cadre de la "Marche pour Jésus"

A lire aussi

AFP, publié le mardi 16 mai 2017 à 18h20

Religion: des milliers de protestants évangéliques sont attendus samedi dans les rues de 8 villes de France dans le cadre de "marches pour Jésus"

Prières, musique, danse... Des milliers de protestants évangéliques sont attendus samedi dans les rues de huit villes de France dans le cadre de "marches pour Jésus", des initiatives de fierté chrétienne qui fêtent leurs 30 ans dans le monde, ont annoncé mardi les organisateurs.

Nées en 1987 à Londres, ces manifestations ont progressivement essaimé, à la faveur du dynamisme des Eglises évangéliques, qui rassemblent environ 600 des 800 millions de protestants de la planète, 500 ans après la Réforme de Luther.

Face aux centaines de milliers voire millions de fidèles qui marchent chaque année en Afrique ou sur le continent latino-américain, singulièrement au Brésil, la France, où l'initiative en est à sa 17e édition, reste un petit poucet.

Environ 15.000 "marcheurs" cumulés sont cependant attendus cette année à Paris (à partir de la place de la Nation), Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Montpellier, Nantes et Strasbourg. A Marseille, pour des raisons de sécurité dans le cadre de l'état d'urgence, le rassemblement devrait prendre une forme très largement statique.

Les manifestants "n'ont pas de revendication religieuse ou autre. Ils veulent simplement, de manière non institutionnelle, aller à la rencontre de leurs concitoyens pour témoigner ensemble et publiquement de leur foi et de leur espérance", précise La Marche pour Jésus dans un communiqué.

"Nous voulons proclamer que Jésus-Christ est toujours la réponse aux problèmes de notre société, 2.000 ans après, qu'il est là pour nous aider", explique à l'AFP le président du mouvement en France, Denys Gerbore, fidèle d'une Assemblée de Dieu (pentecôtiste) près de Bordeaux. 

Dans la République laïque, contrairement aux idées reçues, les prières ou processions de rue sont tolérées si elles ne troublent pas l'ordre public.

Les cortèges des "marches pour Jésus" sont connus pour leur dimension fervente, joyeuse voire effusive, avec des manifestants d'origines et de confessions diverses, en particulier issus des courants pentecôtistes et charismatiques. Des croyants d'autres dénominations chrétiennes les rejoignent, comme cette année à Strasbourg, où le groupe de louange catholique lyonnais Hopen doit donner un concert.

 
9 commentaires - Dans huit villes de France samedi, des manifestants en marche pour... Jésus
  • Les pauvres.....ils n'ont rien compris.

  • au moins ceux la ne commettent pas de dégradations

  • En retard d'un train les gars, le dernier prophète est arrivé sept cents ans après Jesus Christos, il s'appelle Mahomet et la dernière version de la religion abrahamique s'appelle Islam. C'est comme ça, mais ce n'est pas ce qui m'empêchera de manger du cochon, même les toubibs n'y sont pas parvenus! Mais triste avenir pour vous mesdames. Pouvons-nous faire barrage? Peut-être si la saga des patriarches est une fiction.

  • Cela n'est pas une manifestation Messieurs les journalistes, donner un autre nom, car il n'y a aucune revendication mais simplement des personnes qui se réunissent pour être ensemble au nom de Jésus, c'est toute la différence.

  • on pourrait trouver ça désuet... mais quand on voit les faux besoins crées par la technologie envahissante!!...qui n'a plus plus rien de "progres"!!.... mais devenue synonyme d'addiction, de manies, de succedanné du "bonheur"! ainsi que la fabrication d'un "homme-robot"!!.... on peut se demander si le mot "jesus" ..;qui ecorcherait la gorge de nos "elites" à fabriquer des moutons, n'est pas le seul mot qui ait encore de l'AVENIR !!!.... bizarre non?

    Il n'y a pas qu'aux élites que cela écorcherait la gorge, a moi aussi. Vous pouvez revenir à la Saint Barthelemy.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]