Daesh : le beau-frère de Chérif Kouachi arrêté à la frontière turque

Daesh : le beau-frère de Chérif Kouachi arrêté à la frontière turque

Cherif et Said Kouachi, les deux terroristes de l'attentat de Charlie Hebdo

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 07 août 2016 à 08h23

- Plus d'un an et demi après l'attentat perpétré par les frères Kouachi contre Charlie Hebdo, l'ombre des deux terroristes resurgit. Le Journal du dimanche révèle que le beau-frère de Chérif Kouachi a été refoulé à la frontière turque puis placé dans un centre de rétention.

Il est soupçonné d'avoir cherché à rejoindre les rangs de Daesh en Syrie. -

Son identité avait déjà éclaté au grand jour lors du carnage mené dans les locaux de Charlie Hebdo : Mourad Hamyd, frère de la femme de Chérif Kouachi, avait été brièvement suspecté d'être impliqué dans le massacre commis le 6 janvier 2015 dans les locaux du journal satyrique. Le jeune homme, alors âgé de 18 ans à peine, était sorti éprouvé de 48 heures de garde à vue, se disant "sidéré et complètement dépassé par les événements". "Je suis sous le choc, on a dit des choses horribles et fausses sur moi dans les réseaux sociaux alors que je suis un lycéen normal qui vit tranquillement avec ses parents", avait-il notamment affirmé. 20 mois plus tard, c'est un tout autre son de cloche qui retentit à l'évocation de son nom : selon le JDD, il a été intercepté à la frontière turque fin juillet.

FICHÉ S

La famille de Mourad Hamyd a perdu sa trace pendant l'été. Redoutant un départ vers la Syrie ou l'Irak, elle signale sa disparition le lundi 25 juillet 2016. S'ensuit un signalement émis par la police judiciaire de Reims, qui constate au passage que l'individu fait l'objet d'une fiche S. Trois jours après, le verdict tombe : le jeune étudiant en Sciences et Technologie a été intercepté par les gardes-frontières turcs, et placé en rétention en Bulgarie. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet antiterroriste de Paris, dans l'optique de l'émission d'un d'un mandat d'arrêt européen.

Dans les heures ayant suivi l'attentat de Charlie Hebdo, Mourad Hamyd avait déploré que son nom soit "jeté en pâture sans vérifications" et "mêlé à ces crimes barbares". "J'espère seulement que cela n'entachera pas mon avenir", avait lancé le jeune homme. "Je n'ai rien à voir avec cette histoire, Chérif est juste mon beau-frère avec qui nous avons des rapports assez lointains", a-t-il expliqué au sujet de ses rapports avec l'un des auteurs de l'attentat, sans vouloir en dire plus.
 
196 commentaires - Daesh : le beau-frère de Chérif Kouachi arrêté à la frontière turque
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]