Costumes de luxe: Robert Bourgi affirme avoir été incité par le camp Fillon à "mentir"

Costumes de luxe: Robert Bourgi affirme avoir été incité par le camp Fillon à

François Fillon, le 14 avril, à Montpellier

A lire aussi

AFP, publié le samedi 15 avril 2017 à 02h37

Costumes de luxe: Robert Bourgi affirme avoir été incité par le camp Fillon à "mentir"

L'avocat Robert Bourgi, qui avait offert à François Fillon des costumes de luxe, déclare avoir été "soumis" à "des pressions d'ordre politique" pour "mentir", de la part du candidat de la droite à la présidentielle et de son camp, dans un entretien publié vendredi par Mediapart.

Dans un entretien à l'AFP vendredi soir, Robert Bourgi, ancienne figure des réseaux de la "Françafrique", a confirmé ses propos tenus plus tôt dans Mediapart. 

Selon ses déclarations à l'AFP, l'avocat de 72 ans indique que la veille de la sortie d'un article du JDD, le 12 mars, qui a révélé l'affaire des costumes, François Fillon, puis Anne Méaux, "la grande papesse de la communication" l'auraient appelé pour lui demander de ne pas révéler qu'il était le mystérieux donateur des pièces du tailleur Arnys. 

"Je lui ai demandé pourquoi (à François Fillon), il m'a répondu: +tu sais, ça va avoir des relents de Françafrique", a raconté M. Bourgi, qui se trouve actuellement au Liban. "Je lui ai répondu que tout ou tard, ça allait se savoir", a-t-il poursuivi en précisant avoir eu à plusieurs reprises au téléphone le candidat, qu'il connaît "depuis 40 ans", dans les jours qui ont suivi, ce dernier faisant appel selon ses dires à "(ma) solidarité de gaulliste". "Lorsque le vendredi, Le Monde sort mon nom, cela fait une semaine que je mens", "ça m'a fatigué", confie-t-il. 

Dans la foulée des révélations du JDD, le 16 mars, le parquet national financier a élargi l'enquête sur de possibles emplois fictifs, qui a valu à François Fillon d'être mis en examen en pleine campagne présidentielle, à des soupçons de trafic d'influence autour de l'affaire des costumes offerts au candidat.

Comme il l'a déclaré à Mediapart, Robert Bourgi explique à l'AFP avoir commandé en novembre pour François Fillon deux costumes payés 13.000 euros par chèque "pour son triomphe à la primaire de la droite". 

"Il ne m'a jamais rien demandé", a soutenu l'avocat, en évacuant tout soupçon de trafic d'influence. Il lui avait déjà offert "un blazer bleu marine et un pantalon gris" payé "5.180 euros", "en 2014, pour Noël", a-t-il ajouté, en soulignant que l'ex-Premier ministre affectionnait la maison Arnys, située dans les quartiers chics de la capitale.

"On m'a présenté la facture en février", a-t-il poursuivi, en assurant ne pas savoir quels modèles avait choisis le candidat.

Après les révélations sur ces cadeaux, François Fillon avait reconnu avoir "eu tort" d'accepter ces costumes et assuré les avoir rendus. 

"Le lendemain de son émission chez David Pujadas (le 23 mars), il me restitue trois housses de costumes, que je n'ai pas ouvertes. Pour moi, il y a l'ensemble blazer-pantalon et les deux costumes dont je n'ai pas vu l'étoffe", explique-t-il, en affirmant qu'ils ont été remis "à la police de Nanterre", l'office anti-corruption qui enquête sur l'affaire Fillon sous l'autorité de trois juges d'instruction financiers.

Selon Mediapart, qui a publié un second article vendredi soir, "les enquêteurs soupçonnent" le candidat LR "de ne pas avoir restitué les bons costumes de la marque Arnys". "Deux des trois costumes ne ressemblaient en rien à des vêtements Arnys, qui sont pourtant très facilement identifiables", écrit le site d'informations.

Robert Bourgi explique être sorti du silence vendredi en justifiant ne pas avoir "avalé" que François Fillon le présente dans des médias comme "un vieillard", "un homme âgé qui n'avait plus de responsabilité".

 
146 commentaires - Costumes de luxe: Robert Bourgi affirme avoir été incité par le camp Fillon à "mentir"
  • arrêtez avec ces infos qui n'en sont pas . Les journalistes du canard et de média part feraient mieux de se consacrer aux véritables infos plutôt que d'aller fouiller dans les poubelles. Qu'ils ne se plaignent pas si on commence à tant les critiquer, il faudrait même les boycotter complètement , ils diffuseraient alors peut être d'autres infos plus intéressantes.

  • Mais arrêtez , arrêtez tous ! A vous masquer la vue sur des broutilles on finit par en oublier l'essentiel ! Mais nous ne sommes pas dans un pays de bisousnounours ! Alors se perdre dans ces broutilles , oui des broutilles , vous rend superficiels totalement superficiels ! Combien de repas gratuits , de nuits sur le dos de la princesse ? jamais ? Les reporters francs du collier , allez voir là où il y de vrais scandales , là où on vous écrabouille une entreprise pour des raisons de dictats illégaux , là où tout le monde se demande comment cela vas se terminer , là où les gens abusent de systèmes de protection sociaux , d'heures de travail non réalisées et pourtant payées , cherchez bien les tricheurs , qu'on se mettent en colère pour de vrai ! ! mais arrêtez avec ces problèmes qui nous font perdre notre temps ! Vous croyez quoi , que la moralité du système est réelle ? Quelle bonne blague !
    Vous finissez pas confondre , lorsque vous êtes dans l'avion , les dix mille heures de vol de l’hôtesse de l’air avec les dix mille heures de vol du pilote ! vous connaissez la différence , et bien aux commandes nous avons le résultat suivant : avec l'une vous allez au tapis , avec l'autre vous volez toujours ! Salut !

    sa conduite est inexcusable ,ne vous en déplaise !!

    pour v3yu
    Elle est compréhensive lorsque le pouvoir laisse et donne la possibilité à ces gens de faire n’importe quoi (sans contrôle) avec l'argent du contribuable ! Et là je vous rejoint ! C'est là que le bas blesse ! Problème, ce n'est pas le seul , 252 députés sont concernés par ce système de salaires redonnés à leur propre famille ! alors que faisons nous ? Inexcusable , certes , mais dans le cadre de la loi , nous ne pouvons blâmer qu'un comportement en manque de morale ! Alors qu'il paye , mais que l’état ne donne plus la possibilité technique de faire cela ! Maintenant , les candidats se ramassant à la pelle , je vous en prie allez y vous même !

  • Chez les Fillons, on ne ment pas, monsieur, on ne ment pas.....on compte...

  • dépêchez vous messieurs les journaleux. Bientôt élu ou non élu toutes ces affaires n'intéresseront plus personnes. Il faudra trouver autre chose pour vendre du papier!!!

  • cet homme est infréquentable et ca fait longtemps alors les médias s'en donnent a coeur joie , avec lui ils sont assurés de tout et de son contraire !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]