Comment l'exécutif veut remettre à plat la politique familiale

Comment l'exécutif veut remettre à plat la politique familiale
A lire aussi

LesEchos, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 17h46

Ils tisonnent le feu qui couve, mais disent ne pas vouloir de brasier. Ces derniers jours, plusieurs membres de la majorité parlementaire et du gouvernement ont déclaré ne pas être hostiles à la suppression des allocations familiales pour les ménages les plus aisés, mais vouloir prendre le temps d'y réfléchir.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a déclaré mercredi sur Facebook « comprendre » qu'« un certain nombre de gens aujourd'hui disent : à quoi ça rime de toucher des prestations familiales quand une famille gagne 6.000, 7.000, 8.000 euros par mois ». Bruno Le Maire prône quant à lui une approche par le reste à charge des ménages, incluant l'accès aux crèches, mais aussi le quotient familial — le candidat Macron ayant plaidé pour un relèvement de ce dernier…

Lire la suite sur LesEchos

 
3 commentaires - Comment l'exécutif veut remettre à plat la politique familiale
  • un oublis
    moi qui est travailler toute une vie, j,ai jamais rien eu en étant citoyen français, alors que ------- mais bon les ancien doive ce retourner dans leu tombes pauvre France

  • bonjour
    pour les allocation il faudrait un peu plus de contrôle, sur les familles qui déclares des enfants qui sont pas a eux (entre frères qui on le même non de famille) et çà existe Mr Sarkozy avait demander un test ADN pour çà, je crois que la il y aura bcq d'argent ds les caisses qui rentrerons mais bon çà va gêner certain .

  • Mettre à plat, c'est dégonfler.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]