Comment l'attentat contre des policiers à Paris bouleverse la campagne présidentielle

Comment l'attentat contre des policiers à Paris bouleverse la campagne présidentielle©CHRISTIAN HARTMANN / REUTERS
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 21 avril 2017 à 13h10

Annulation de déplacements et changement de ton. Le premier scrutin présidentiel de la Ve République organisé sous l'état d'urgence se déroulait déjà sous haute surveillance, en raison de la menace terroriste. La campagne officielle, qui s'achève vendredi 21 avril à minuit, se retrouve désormais bouleversée par l'attentat qui a coûté la vie à un policier, à Paris, jeudi soir.

>> Suivez notre direct sur l'attentat contre des policiers sur les Champs-Elysées à Paris 

Brutal retour du terrorisme dans la campagne

Prenant la parole d'un ton grave depuis l'Elysée, François Hollande a promis la "vigilance absolue" pour sécuriser la présidentielle, dont le premier tour se tient dimanche. Les onze candidats, quant à eux, participaient à l'émission "Quinze minutes pour…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - Comment l'attentat contre des policiers à Paris bouleverse la campagne présidentielle
  • c'est a nos politiques de faire en sorte que: un condamné á 15 ans de prison en 2005 ne soit pas dehors 3 ans avant la fin de sa peine.
    Lorsque nos politiques et la justice auront compris çá, peut-etre pourrons nous mieux respirer.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]