Coignard - Fonctionnaires radicalisés : les demi-mesures de Collomb

Coignard - Fonctionnaires radicalisés : les demi-mesures de Collomb©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le lundi 11 septembre 2017 à 08h10

Le ministre de l'Intérieur veut agir face aux fonctionnaires radicalisés. Mais pas tous. Un progrès insuffisant après l'apathie de ses prédécesseurs.

« Jusqu'ici, quand nous découvrons qu'un agent s'est radicalisé, nos marges de manœuvre sont très faibles », déplore Gérard Collomb dans Le Parisien
. Cette déclaration sonne comme une condamnation de l'action conduite par les ministres de l'Intérieur qui se sont succédé depuis les attentats de janvier 2015. Bernard Cazeneuve, qui est resté près de trois ans Place Beauvau, entre avril 2014 et décembre 2016, n'a-t-il donc rien décidé sur ce sujet très sensible tandis qu'il multipliait les déclarations martiales ?

« Il faut pouvoir muter et radier un fonctionnaire radicalisé lorsqu'il exerce des…

Lire la suite sur LEPOINT

 
15 commentaires - Coignard - Fonctionnaires radicalisés : les demi-mesures de Collomb
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]