Coignard - Au Sénat, la "vieille politique" fait de la résistance

Coignard - Au Sénat, la "vieille politique" fait de la résistance©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le lundi 25 septembre 2017 à 09h40

La droite qui progresse, la gauche qui sauve ses positions, LREM qui stagne... Emmanuel Macron a raté son pari de "révolution" au palais du Luxembourg.

Moins de quatre mois après son triomphe aux législatives, La République en marche subit son premier revers électoral. Rien de déshonorant en soi. Ce nouveau parti ne dispose, par définition, d'aucune réserve d'élus locaux et le Sénat, traditionnellement, joue son rôle quand il amortit les séismes de la vie publique.

Mais le parti du président espérait mieux, beaucoup mieux. Il pensait attirer les voix de grands électeurs de droite et de gauche séduits par la fin des clivages traditionnels et portés par un esprit constructif. Emmanuel Macron a démenti tous les théorèmes de la science politique hexagonale en gagnant la…

Lire la suite sur LEPOINT

 
1 commentaire - Coignard - Au Sénat, la "vieille politique" fait de la résistance
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]