Clermont-Ferrand : une jeune femme soupçonnée de radicalisation en garde à vue

Clermont-Ferrand : une jeune femme soupçonnée de radicalisation en garde à vue

La jeune femme devrait être transférée dans les locaux de la DGSI à Levallois-Perret.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 12 août 2016 à 14h08

Mercredi soir, une jeune fille tout juste majeure et arrivée dans la région clermontoise depuis peu a été arrêtée par les services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Ces derniers avaient repéré des "messages inquiétants" sur Telegram, la messagerie cryptée prisée des jihadistes, révèle ce vendredi une source judiciaire.

La jeune femme, née en juin 1998, a été "repérée par la DGSI dans le cadre de la surveillance des chaînes de Telegram", a précisé cette source confirmant une information du quotidien régional du Centre, La Montagne.

La section antiterroriste du parquet de Paris a déclenché dans la foulée, mardi, une enquête préliminaire pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle". La jeune femme devait être transférée au siège de la DGSI à Levallois-Perret, près de Paris, pour y poursuivre sa garde à vue, d'après une source policière. Comme le prévoit la loi en matière d'antiterrorisme, les enquêteurs peuvent l'interroger pendant quatre jours (96 heures), soit jusqu'à dimanche.

Dans une récente affaire, un juge d'instruction antiterroriste a mis en examen lundi et placé en détention provisoire une mineure de 16 ans, elle aussi repérée sur Telegram. La jeune fille y avait exprimé son intention de commettre un attentat en France et "relayé de nombreux messages de propagande du groupe État islamique" (EI), selon une source proche de l'enquête. L'adolescente, domiciliée à Melun, a été mise en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle" et "provocation à la commission d'actes de terrorisme par un moyen de communication en ligne".

LE "PROBLÈME TELEGRAM"

Les tueurs jihadistes du prêtre de Saint-Étienne-du-Rouvray, égorgé en pleine messe le 26 juillet, avaient fait connaissance via Telegram quelques jours avant leur passage à l'acte. À l'issue du 8e conseil de défense depuis l'attentat de Nice le 14 juillet, jeudi, Bernard Cazeneuve a assuré qu'il rencontrerait son homologue allemand Thomas de Maizière le 23 août pour "lancer une initiative européenne destinée à préparer une initiative plus internationale" sur la question du chiffrement.

"Beaucoup des messages échangés en vue de la commission d'attentats terroristes le sont désormais par des moyens cryptés, ce qui rend difficile le travail des services de renseignement", a expliqué M. Cazeneuve, évoquant "un enjeu considérable sur lequel les interpellations récentes, les enquêtes conduites par les services de renseignements montrent l'importance de l'enjeu et la nécessité d'y faire face au plan international". "C'est une question sur laquelle nous travaillons, sur laquelle la France est en première ligne", a-t-il ajouté.

 
16 commentaires - Clermont-Ferrand : une jeune femme soupçonnée de radicalisation en garde à vue
  • Bien avant internet des chaines arabes diffusée par satellite diffusaient en boucle des scènes de bombardement d'enfants mutilés (d'ailleur souvent des boucliers humains) cela a fortement attisé le sentiment anti occident et surtout anti juif ces emissios regardées par des enfants laissent des traces dans les cerveaux un gars de mon service m'avait demandé pourquoi je paie la redevance télé en France alors que je n'ai jamais regardé une chaine Francaise

  • Le problème en France, c'est après la garde à vue que ça ne va pas.

  • l'information telle que présentée contribue à aider les terroristes potentiels en leur fournissant des indications sur la situation de recherches en cour ,sur les sites visés prioritairement par les services de sécurité ou n'importe quel autre élément susceptible de constituer un un élément exploitable, . Le public doit savoir! soit ,mais il serait préférable qu'il soit mis au courant à postériori et non pas en temps réel car ,dans beaucoup de cas cette information qui comble le journaliste ou le média, n'apporte au public qui la reçoit sinon qu'une satisfaction de curiosité qui n'est pas ni vitale, ni indispensable et de plus n'ajoute rien pour sa sécurité. Dans ce cas l'abstention s'avère plus opportune et surtout moins dangereuse pour tout le monde. Maintenant les futurs " malades mentaux" qui l'ignoraient connaissent le site sur lequel il faut surfer avec des méthodes appropriées.

  • Ce qui est justement très inquiétant, c'est que la grosse majorité des radicalisés sont jeunes, voire mineurs
    Les 2 premières générations d'émigrés venus du Magheb n'ont eu aucun problème pour s'intégrer et respecter les valeurs de notre société, notre mode de vie etc...
    C'est totalement différent avec un nombre grossissant de jeunes de la 3ème et 4ème génération, qui n'ont jamais vécu au Maghreb, mais qui ont visiblement de la haine à l'égard du pays qui leur a pourtant donné beaucoup plus que ce qu'ont leurs "frères" vivant au bled
    Question : pourquoi n'y vont t'ils pas ? Ils pourraient vivre là bas leur mode de vie du 10ème siècle sans être inquiété, quoique...ils n'auraient pas tous les droits qu'ils ont en France, et la police serait certainement beaucoup moins tolérante....

    je suis pas du tout surpris, près de chez moi, un couple de marocain 2 enfants , lui est reparti au maroc en laissant femme et enfant, certainement mariè là bas, si c'est comme l'algérien de toulon qui à fait pareil, comme ils ont toujours leur adresse en France perçoit ni vu ni connu les allocs pour ces mômes en algérie, que vont devenir les deux enfants qu'il a abandonné en France, puisque pas encadré de futur délinquant et combien sont comme cela? triste personnage et après ces enfants vont en fouloir au monde entier

    "n'ont eu aucun problème pour s'intégrer et respecter les valeurs de notre société"
    Ah bon ? vous trouvez ? vous vivez où déjà ?

  • sa chauffe c est brulant nous aussi on peut se radicaliser mais pas dans le meme sens faite tres attention monsieur les politique nous on soutien notre police et notre arme on et a cote d eux pas derrire comme vous les bavures nous on ne les veras pas

    OK AVEC VOUS !!!! on vous suit les yeux fermés .......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]