Classement "Challenges" : Bernard Arnault n'est plus la plus grande fortune de France

Classement

Bernard Arnault durant la visite du centre de production de Guerlain à Chartres le 6 février 2015.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 06 juillet 2016 à 21h45

- Le PDG du groupe de luxe LVMH a été détrôné par Liliane Bettencourt, héritière de la marque L'Oréal. Une première depuis 2009.

-

Liliane Bettencourt est désormais la personnalité la plus riche de France, selon le classement annuel des 500 fortunes professionnelles du magazine économique Challenges, à paraître jeudi. Avec un patrimoine estimé à 31,2 milliards d'euros, l'héritière de la marque de cosmétiques L'Oréal passe devant Bernard Arnault, PDG de LVMH, qui dominait le classement depuis 2009 et se place désormais en deuxième, avec une fortune de 30,3 milliards d'euros.

La fortune de la famille Arnault s'est tout de même délestée de plus de 4 milliards d'euros en un an. Elle est ainsi passée de 34,66 milliards d'euros à 30,33 milliards, soit une baisse de 12,5%. Dans un contexte d'incertitude économique lié au ralentissement de la croissance chinoise et au Brexit, le cours du numéro 1 mondial du luxe a chuté de 7% sur un an. La dernière fois que la valeur de LVMH s'était contractée de la sorte, c'était en 2008 en pleine crise des "subprimes". Liliane Bettencourt a, elle, vu sa fortune légèrement progresser de 300 millions d'euros.

https://twitter.com/Challenges/status/750709777697759232

100 MILLIONS D'EUROS LE TICKET D'ENTRÉE

La troisième place du classement est occupée par Gérard Mulliez et sa famille, qui contrôlent le groupe de grande distribution Auchan, avec 26 milliards d'euros. Le classement compte une cinquantaine de nouveaux entrants, bien que le "ticket d'entrée", qui s'établit à 100 millions d'euros, ait été multiplié par sept en 20 ans, d'après Challenges.

L'enquête montre aussi "une progression de la fortune médiane", qui tourne autour de 280 millions d'euros, et une "augmentation des fortunes moyennes", explique Éric Tréguier, journaliste au magazine Challenges et co-auteur du classement. "Contrairement aux grandes fortunes qui ont souffert avec la Bourse, les fortunes moyennes non cotées, moins tournées vers l'économie internationale, ont bénéficié d'une conjoncture économique française de plus en plus favorable", détaille Éric Tréguier.

 
13 commentaires - Classement "Challenges" : Bernard Arnault n'est plus la plus grande fortune de France
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]