Champs-Elysées : le témoignage choc d'une femme de policier

Champs-Elysées : le témoignage choc d'une femme de policier©Source BFMTV
A lire aussi

Source BFMTV, publié le samedi 22 avril 2017 à 16h02

"Je tournais en rond", "j'avais envie de vomir"... La femme d'un policier intervenu sur les Champs-Elysées témoigne. Jeudi soir peu avant 21 heures, un homme ouvre le feu sur un car de policiers stationné sur l'avenue des Champs-Elysées, à Paris. A plusieurs kilomètres de là, la compagne d'un policier en patrouille dans le secteur est informée de l'attaque par la télévision.



Pendant cinq heures, sans nouvelle de son conjoint, elle vit dans l'angoisse. Vers deux heures du matin, elle reçoit enfin un message de son compagnon, l'informant qu'il a porté secours à un des blessés.

 
9 commentaires - Champs-Elysées : le témoignage choc d'une femme de policier
  • Ce qui est insupportable, c'est que certains organismes constitués (partis de gauche extrême, certains syndicats...) appellent parfois à agresser, voire pire, les forces de police...et ce, en toute impunité, bénéficiant parfois d'une mansuétude coupable et complice du gouvernement en place

  • Il y a quand même un candidat à la présidentielle qui a osé déclarer que si les policiers des champs Elysées s'étaient fait tirer dessus, c'était à cause d'eux car ils étaient armés et en uniforme et que cela avait attisé l'humeur de ce soit disant déséquilibré. Je trouve d'ailleurs que tout ces individus qui ont malheureusement agi de manière identique dernièrement en France en commettant des agressions ont tous été décelés suite aux faits comme déséquilibrés. Cherchez l'erreur. Toutefois, ce candidat aurait dû se faire mettre dehors à la veille du scrutin sinon qu'attendait-il d'une aussi stupide déclaration sinon de la récupération de voix électorale. Cette présidentielle aura été la pire que nous ayons connu depuis des décennies et surtout aura rabaissé le débat politique au niveau ZÉRO. Enfin, toutes mes condoléances aux proches de ce professionnel de l'ordre public, paix à l'âme du défunt et tout mon soutien à ses collègues blessés et à ceux qui veillent à notre sécurité tous les jours.

  • bravo je suis de tout coeur avec vous, vous valez mieux que certains

  • Le témoignage de l'épouse de ce policier est poignant, on se met à sa place, on comprend ses angoisses... c'est bien beau de dire : on n'a pas peur comme certains le clament parfois, ce n'est pas cela qui solutionnera le problème, ce sont les actes, les décisions à prendre car des solutions s'imposent.
    C'est bien beau toutes ces commémorations, ces recueillements après un attentat quel qu'il ait pu être, ces journées de deuil national, ou bien sûr c'est beau et solennel mais c'est justement cela qu'il faut éviter d'avoir à vivre, tous ces bons sentiments après coups n'ont jamais vu revenir tous ceux qui ont été les victimes de tous ces attentats... combien de familles sont restées endeuillées depuis, et qui continue à se soucier de tous ceux qui ont perdu un être cher, un proche ??? les belles paroles, les beaux discours ne remplaceront jamais ceux qui ont perdu la vie à cause de la barbarie de tous ces corpuscules infâmes qui sévissent à chaque fois.

  • Madame votre mari a choisi ce métier, il faut être forte dans certain cas. Moi ancien militaire dans le cas ou ma conjointe n'avais pas cette force, je n'aurais pu faire ce métier dans les meilleurs conditions. Nous ne pouvons être vraiment opérationnelle que si la famille ne nous pose aucun problème. Bravo et respect à toutes ces femmes.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]