Chambéry : deux avions se percutent en plein vol

Chambéry : deux avions se percutent en plein vol©Capture écran Google Street View
A lire aussi

6Medias, publié le mardi 16 mai 2017 à 20h25

Un petit avion s'est écrasé en Savoie ce mardi, en début d'après-midi, vers 14 heures. Le monomoteur s'est crashé sur le parking d'une concession automobile, et le pilote est très gravement blessé.



Cet homme d'une cinquantaine d'années était seul à bord de l'avion. Il a été immédiatement transporté à l'hôpital à Chambéry. A 16 heures, les médecins indiquaient au Dauphiné libéré que son pronostic vital était toujours engagé.



Si dans un premier temps, certains témoins ont affirmé à France Bleu Pays de Savoie qu'ils avaient entendu le moteur de l'avion caler, les enquêteurs ont finalement affirmé au Dauphiné libéré que le crash était dû à une collision entre deux avions.

Le quotidien assure que le second avion a pu se poser sur l'aérodrome de Volgans, à proximité du lieu de l'accident. Le second pilote est indemne. Les gendarmes des transports aériens ont ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances de cet accident.

Le crash aurait pu avoir des conséquences encore plus graves. Les témoins de l'accident indiquent que le monomoteur aurait frôlé les véhicules qui circulaient, nombreux à cette heure-ci, sur l'autoroute A43, toute proche de la concession automobile.

 
16 commentaires - Chambéry : deux avions se percutent en plein vol
  • quand on pense que des voitures vont voler aussi //// cela promet

  • Non il n'y a pas tant de petits avions de tourisme que ça dans le ciel , enfin cela dépend de l’endroit ou l'on habite tout simplement ! Je suis à environ 20 kms de l'aérodrome le plus proche , il y a très peu d'avions qui survolent notre village , en fait on entend surtout les oiseaux !

  • Avion immatriculé en Allemagne, volant dans la zone d'un aérodrome contrôlé. A mon avis il était paumé et/ou ne comprenait pas, ou n'entendait pas ce que lui disait la tour de contrôle de Chambéry, censée réguler le trafic et éviter les collisions.

    A mon avis !
    Les causes s'établissent sur des preuves et non sur des élucubrations.

    L'aérodrome de Chambery n'est pas controlé mais géré par un FIS. L'Aerodrome Flight Information Service (FIS) est un type d'organisme de la circulation aérienne, rendant le service d'information de vol et d'alerte sur des aérodromes. En France, ce type d'organisme est mis en œuvre par des agents employés des exploitants aéroportuaires (chambres de commerce et d'industrie, communautés d'agglomérations, sociétés d'économie mixte, autres sociétés privées, etc.). Les agents AFIS rendent, depuis une tour, des services d'information et d'alerte (jamais de contrôle).
    L'avion en cause est un LSA - pas tout a fait un avion, pas tout a fait un ULM..) fabriqué en allemagne mais appartenant ( loué ?) par l'aeroclub de Savoie sous immatriculation allemande. Il a été retiré du site de l'aeroclub ce matin.

  • avatar
    le-vent-emporte  (privé) -

    Et après une collision en vol, le deuxième avion a pu se poser sans problème ???

    Vous n'avez pas lu l'article en entier !

  • le ciel même plus assez grand , je sais c est la faute a MACRON
    en espèrent que le pilote s en sorte

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]