Brexit : l'université d'Oxford pourrait ouvrir un campus à Paris

Brexit : l'université d'Oxford pourrait ouvrir un campus à Paris

Les universités françaises ont lancé une campagne pour inciter les établissements britanniques à ouvrir des campus délocalisés à Paris, a-t-on appris le 20 février 2017. (photo d'illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 20 février 2017 à 18h15

La prestigieuse université britannique d'Oxford va-t-elle mettre fin à une tradition vieille de 700 ans et enfin ouvrir un campus à l'étranger ? Si l'université a assuré qu'un tel bouleversement ne faisait pas partie de ses projets, les contacts avec des représentants français sont bien réels. Et d'autres établissements pourraient se laisser tenter.

Des responsables de la plus vieille université britannique ont rencontré la semaine dernière des représentants français, a rapporté lundi 20 février le Daily Telegraph.

Au menu, l'opportunité de construire un campus délocalisé à Paris en 2018. Dans le sillage du Brexit, l'argumentaire des Français est simple : un satellite en France bénéficierait du statut juridique français et pourrait continuer à recevoir des subventions de l'Union européenne. L'université de Warwick a également été approchée, selon le quotidien britannique.

"RIEN N'EST DÉCIDÉ"

"Rien n'est décidé, il s'agit d'une simple discussion", a tempéré Jean-Michel Blanquer au Figaro Etudiant. Le directeur général de l'Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (Essec) est à l'origine de cette offensive de charme à destination des universités britanniques, à laquelle se sont ralliées d'autres établissements français. "Les universités britanniques cherchent aujourd'hui à préserver les relations construites avec leurs partenaires en Europe, a-t-il expliqué. C'est pour cette raison que nous faisons le choix d'agir très concrètement pour leur offrir la possibilité de poursuivre leur développement à nos côtés."



Un responsables de l'université d'Oxford a confirmé au Daily Telegraph qu'aucune décision n'avait été prise, ajoutant que "Oxford a toujours été une université internationale et est déterminée à rester ouverte sur le monde quel que soit le paysage politique". Cependant un peu plus tard dans la journée, la vénérable institution a indiqué à The Independent qu'elle ne prévoyait pas d'ouvrir un campus à l'étranger -en France ou ailleurs-. Elle a en revanche reconnu avoir été contactée par de nombreuses institutions européennes depuis le vote sur le Brexit.

De son côté, l'université de Warwick s'est montrée plus intéressée et assure qu'elle allait suivre de près les développements du projet.
 
6 commentaires - Brexit : l'université d'Oxford pourrait ouvrir un campus à Paris
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]