Bouches-du-Rhône : proche de l'ultra-droite, il planifiait un attentat contre des migrants et des jihadistes

Bouches-du-Rhône : proche de l'ultra-droite, il planifiait un attentat contre des migrants et des jihadistes

Des policiers le 6 mars 2017 à Nantes.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 03 juillet 2017 à 12h58

Selon France Info, un homme qui projetait de commettre un attentat contre des migrants et des jihadistes aurait été mis en examen samedi 1er juillet. L'individu de 21 ans aurait été interpellé par la gendarmerie de Tarascon (Bouches-du-Rhône) mercredi 28 juin et mis en examen pour apologie du terrorisme et entreprise individuelle terroriste, a appris la radio d'une source proche de l'enquête confiée à la sous-direction anti-terroriste (Sdat).



Franceinfo précise que c'est selon ses messages laissés sur les réseaux sociaux, que les enquêteurs ont pu déterminer qu'il projetait de s'en prendre à des migrants et des jihadistes. "Très présent sur les réseaux sociaux, l'homme de 21 ans avait notamment un profil Facebook sur lequel il glorifiait Anders Behring Breivik, terroriste norvégien d'extrême droite, responsable de la tuerie de masse de l'île d'Utoya, en juillet 2011", précise Franceinfo.

Connu des services de police pour des violences et des dégradations, l'homme fiché S est proche de l'ultra-droite. Franceinfo publie cette information ce lundi alors qu'on apprenait dans la matinée la mise en examen d'un homme de 23 ans, également proche de l'ultra-droite, qui planifiait de s'en prendre à Emmanuel Macron lors du défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées.

 
9 commentaires - Bouches-du-Rhône : proche de l'ultra-droite, il planifiait un attentat contre des migrants et des jihadistes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]