Bouches-du-Rhône : deux morts et un blessé dans des fusillades

Bouches-du-Rhône : deux morts et un blessé dans des fusillades

La police sur les lieux d'une fusillade sur l'autoroute A55 à Gignac le 17 février 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 17 février 2017 à 10h22

Deux personnes ont trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi dans les Bouches-du-Rhône. Des fusillades ont éclaté sur l'autoroute A55 et à Aix-en-Provence. Un autre homme a été blessé par balle à Marseille.

Nuit sanglante dans la région marseillaise. Deux hommes ont été tués par balle, un autre blessé dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 février dans les Bouches-du-Rhône. Un premier homme a été abattu dans une fusillade qui a éclaté entre deux véhicules sur l'autoroute A55 à l'ouest de Marseille, près de la commune de Gignac (Bouches-du-Rhône), dans le sens Martigues-Marseille. Deux véhicules ont également été brûlés. Appelés sur place pour un accident vers 22h45, les pompiers ont indiqué avoir découvert sur place "une scène de fusillade gelée par la police". Selon des témoins, ce sont deux véhicules qui ont pris en chasse un autre, de type Twingo, avant d'échanger des coups de feu avec le véhicule poursuivi qui a fait des tonneaux. Un homme est alors sorti d'un des véhicules et a abattu le conducteur de la Twingo. Les poursuivants, au moins trois selon la source, ont incendié deux véhicules et ont pris la fuite à bord du troisième.Il s'agirait d'un règlement de comptes, selon les premiers éléments de l'enquête. La victime, brûlée, n'a pas encore pu être identifiée.  

Une vengeance après la mort d'un "gros bonnet" ?

À Aix-en-Provence, c'est un jeune homme de 25 ans qui a trouvé la mort dans un quartier à l'ouest de la ville. Arrivés sur place les secours ont constaté plusieurs impacts de balles sur le corps. Selon les premiers éléments de l'enquête, il ne s'agirait pas d'un règlement de compte.

À Marseille, un troisième homme a été blessé par balle dans le 13e arrondissement, dans les quartiers nord de la ville. Les circonstances n'ont pas encore été élucidées, selon les secours et la police.

Ces trois fusillades constituent-elles une vengeance en chaîne après la mort d'un caïd du trafic de drogue marseillais le 7 février ? Un homme considéré par la police comme un "gros bonnet" à Marseille, Mehdi Remadnia, avait été tué à l'arme automatique, dans une commune voisine, à Allauch.

 
49 commentaires - Bouches-du-Rhône : deux morts et un blessé dans des fusillades
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]