Bordeaux : polémique autour d'une bouteille de vin à moins d'un euro

Bordeaux : polémique autour d'une bouteille de vin à moins d'un euro©Panoramic. Image d'illustration
A lire aussi

6Medias, publié le mercredi 08 mars 2017 à 19h39

Du jamais vu. Ce samedi 4 mars, l'enseigne Carrefour a vendu une bouteille de Bordeaux à moins d'un euro, comme le rapporte le magazine spécialisé "Rayons Boissons".

Un tarif exceptionnel qui n'a pas manqué de créer la polémique au sein de la filière viticole.


Affichée en rayon à 4,80 euros, la bouteille "Comte de Talem" - un Bordeaux vendu par le négociant Bertrand Ravache - a fait l'objet d'une remise de 80% en caisse pour les clients en possession d'une carte de fidélité de l'enseigne. Comme le précise "Rayons Boissons", 150 000 bouteilles de ce vin AOC ont été ainsi écoulées en France, en quelques heures, par Carrefour à un prix défiant toute concurrence : 0,96 euro.

Les professionnels du secteur, eux, se disent dégoûtés, mais impuissants face à cette stratégie commerciale. Ils craignent que cette bouteille à moins d'un euro ne casse l'image de qualité de leurs produits. "Ce type d'opérations, qui reste très rare, va à contresens de tout le travail qu'on effectue", a regrettée Stéphanie Sinoquet, responsable marketing du conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) pour la France, dans les colonnes de 20Minutes.

Le quotidien gratuit explique que cette pratique légale, utilisée par beaucoup d'enseignes de la grande distribution, se nomme le "cagnottage". Et comme le souligne France Bleu Gironde sur son site Internet, la viticulture bordelaise ne peut pas faire l'impasse sur la grande distribution, car 80% des Français achètent leur vin en supermarché.

 
97 commentaires - Bordeaux : polémique autour d'une bouteille de vin à moins d'un euro
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]