Bobigny : une famille chinoise agressée et volée à son domicile

Bobigny : une famille chinoise agressée et volée à son domicile

La communauté asiatique de Seine-Saint-Denis a été victime de plusieurs agressions ces derniers mois (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 07 septembre 2016 à 17h58

Selon les premiers éléments de l'enquête, le commerçant, qui travaille à Aubervilliers, rentrait chez lui mercredi entre minuit et une heure du matin, quand deux hommes "lui sont tombés dessus", l'ont dépouillé de ses affaires et obligé à les conduire chez lui, un appartement situé près du métro à Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Rejoints par deux complices, ils s'en sont pris à l'homme et à son fils de 18 ans qui tentait de le défendre, avant de s'emparer de 5.000 euros en espèces. L'épouse de ce commerçant âgé de 53 ans, qui ne parle pas français, a également été malmenée.

UN MODE OPÉRATOIRE SOUVENT UTILISÉ

Trois personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de cette enquête qui a été confiée à la Sûreté départementale, ont expliqué des sources policières à l'AFP. Selon Le Parisien, qui a révélé l'information, seuls deux suspects ont été interpellés. 

Cette agression en rappelle d'autres survenues dans le département ces derniers mois : "à chaque fois, on a affaire à une équipe qui repère un commerçant à proximité de la zone textile, le suit et l'agresse chez lui, ce qui est particulièrement traumatisant pour la famille", a raconte une source policière.


Cette nouvelle affaire intervient alors plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés dimanche à Paris pour dénoncer le "racisme anti-asiatique" et exprimer son exaspération face à l'augmentation des vols avec violence à l'encontre de ses membres. 

Le point de départ de cette mobilisation inédite depuis 5 ans avait été l'agression mortelle, mi-août à Aubervilliers, d'un père de famille de 49 ans, par trois jeunes hommes qui ont été mis en examen et écroués la semaine dernière. 

Plus de 10.000 personnes originaires de Chine travaillent dans cette commune populaire de 80.000 habitants, qui abrite la première plateforme d'import-export textile d'Europe. Les plaintes pour vol avec violence visant la communauté chinoise à Aubervilliers ont triplé en un an, passant de 35 à 105.

 
29 commentaires - Bobigny : une famille chinoise agressée et volée à son domicile
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]