Bien-être des enfants: Europe du Nord en tête loin devant les Etats-Unis

Chargement en cours
 % des mineurs de moins de 15 ans vivant avec une personne en insécurité alimentaire

% des mineurs de moins de 15 ans vivant avec une personne en insécurité alimentaire

1/2
© AFP
A lire aussi

AFP, publié le jeudi 15 juin 2017 à 18h03

Les pays du Nord de l'Europe, l'Allemagne et la Suisse arrivent en tête d'un classement des pays industrialisés en termes de progrès pour le bien-être des enfants, loin devant les Etats-Unis, parmi les plus mal notés dans un rapport de l'Unicef publié jeudi.

Les trois dernières places sont occupées par la Roumanie, la Bulgarie et le Chili. Ces trois pays affichent certes un revenu par habitant inférieur à celui d'autres pays du monde industrialisé, souligne ce bilan réalisé par le centre de recherche Innocenti de l'Unicef. 

Mais le "mauvais classement" de pays tels que les Etats-Unis (37ème sur 41) et la Nouvelle-Zélande (34ème), "démontre qu'un revenu national élevé ne suffit pas à garantir de bons résultats en termes de bien-être des enfants", soulignent les auteurs. La Slovénie (9ème) surpasse largement des pays plus riches, sur de nombreux indicateurs.

La France, à la 19ème place, se situe pour sa part parmi le tiers de pays affichant des résultats moyens.

Ce classement comparant 41 pays de l'Union européenne (UE) et de l'OCDE, a été établi à partir de neuf critères, qui figurent parmi les objectifs de développement durables définis en 2015 par les Nations Unies (réduction de la pauvreté et de la faim, bonne santé et bien-être, éducation, accès à un travail décent et à la croissance économique, réduction des inégalités ...).

En moyenne, un enfant sur cinq (21%) dans ces 41 pays dits "à hauts revenus" vit sous le seuil de pauvreté. Il existe de grandes variations, puisqu'ils ne sont qu'un sur dix au Danemark, en Islande et en Norvège, mais un sur trois en Israël et en Roumanie. 

Bulgarie, Espagne, Etats-Unis, Mexique et Turquie présentent également des taux de pauvreté infantile nettement supérieurs à la moyenne des pays riches. En France (près de 18%), la proportion est en-dessous de la moyenne de 21%, selon ce rapport.

La Finlande, l'Islande et la Norvège sont les pays les plus performants en matière de réduction de la pauvreté des enfants, grâce aux transferts sociaux (prestations sociales et impôts destinés à corriger les inégalités).

- victimes de malnutrition -

Dans les deux tiers des pays, les 40% des ménages avec enfants les plus pauvres gagnent moins que les 10% les plus riches. 

Un enfant sur huit en moyenne est confronté à l'insécurité alimentaire, et cela peut aller jusqu'à un sur cinq au Royaume-Uni (par ailleurs 13ème sur 41 dans le tableau récapitulatif) et aux Etats-Unis, et un sur trois au Mexique et en Turquie.

Les pays les moins affectés sont le Japon, la Suède, la Corée du sud, la Croatie ou encore l'Allemagne (un enfant sur vingt). La proportion est d'un enfant sur 16 en France.

L'obésité des enfants de 11 à 15 ans, qui "constitue également une forme de malnutrition", progresse dans la grande majorité des pays.

La plupart des pays riches ont réduit leur taux de mortalité néonatale (au cours des quatre premières semaines) ces dernières années, mais Canada, Etats-Unis, Chili, Mexique, Bulgarie et Turquie ont encore des taux supérieurs à la moyenne de 2,8 décès pour 1.000 naissances vivantes.

Les pays d'Europe du sud (Portugal, Italie, Espagne) affichent les taux les plus faibles de suicide des adolescents, et la Nouvelle-Zélande le plus élevé. Ces taux ont diminué ces dernières années dans la majorité des pays.

Mais en moyenne, près d'un adolescent sur quatre (un sur trois en Italie) signale au moins deux symptômes de troubles mentaux (déprime, irritabilité, nervosité ou troubles du sommeil) par semaine.

Une diminution marquée de l'ébriété chez les adolescents est observée depuis 2010, et le taux de natalité chez les adolescentes diminue rapidement dans de nombreux pays. 

Même dans les pays les plus performants (Estonie, Japon, Finlande, Canada), près d'un cinquième des élèves de 15 ans ne possède pas le niveau de compétence minimum en lecture, mathématiques et sciences.

 
10 commentaires - Bien-être des enfants: Europe du Nord en tête loin devant les Etats-Unis
  • "... le taux de natalité chez les adolescentes diminue rapidement dans de nombreux pays." Merci aux hommes de prendre enfin leurs sexualité en main avec ou sans jeu de mains, non, jeux de mots.

  • De beaux bébés bien blonds, bien agréable à regarder

    les bébés d'autre couleurs sont donc désagréables à regarder ?

    Le raciste de garde manquait , la blondeur n'est un signe d'intelligence ni de qualité de l'individu.
    la majorité des français est brun il y'a même des noirs et des jaunes.
    il n'y a qu'une espèce humaine , c'est scientifiquement prouvé et en plus très métissé( pour mémoire les Antilles ont été françaises avant Nice et Strasbourg).
    L'home sapiens vient d'Afrique, comme toute l'espéce humaine

    mdrrr et GRIZZLI89, chacun ses idées et je ne vous critique pas
    GRIZZLI89, je n'ai jamais dit que la blondeur est un signe d'intelligence ou de qualité de l'individu, chacun pense ce qu'il veut, et chacun trouve son plaisir à regarder, moi ce sont les blonds en plus on en a plus et on n'en aura plus, mais si cela vous plaît, cela vous regarde

  • Pour moi , le bien-être d'un enfant commence avec l'amour que lui portent ses parents et non par les " tablettes , smartphones et autres objets dont on les submerge " afin " d'avoir la paix " . Ce qui est très important à mon avis entre parents et enfants est le dialogue . Le plus gros mal de notre époque est " l'obligation pour la femme d'aller travailler pour pouvoir faire bouillir la marmite "Je dis cela sans aucune misogynie " et la femme qui a " envie de s'épanouir par une profession qui l'intéresse , je suis pour " , mais combien d'entre elles sont réellement heureuse d'aller au boulot ??? Le mal de notre société a commencé dans les années 60 lorsqu'un salaire ne suffisait plus et que la femme s'est retrouvée OBLIGEE d'aller bosser .

    tu doit venir d'une famille bien bourgeoise parce que chez les prolos les femmes bossent depuis lus longtemps que ça.

  • je constate que dans les classements des nations la France n apparaît pas souvent au premier rang malgré cette regrettable habitude de donneurs de lecons de nos politics et de nos enseignants auto satisfaits --en Allemagne en lisant cet article les aides aux parents et a l enfance sont de loin inferieures a ce qui se passe dans notre pays et pourtant---chez nous tout doit etre gratuit pour nos chers enfants et cette situation ne sera jamais suffisante pour de nombreux parents

  • et si les enfants en difficulté scolaire étaient ceux des minorités visibles ?

    c'est la réalité dans la grande majorité des cas

    vous est sur regardez dans le nord , et vous verrez qu'ils ne sont pas issue de famille étrangère, mais malheureusement des plus pauvres et des moins diplômés

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]