Béziers : un homme meurt pendant son arrestation

Béziers : un homme meurt pendant son arrestation

Une voiture de police, le 28 décembre 2013, à Lomme (illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 22 septembre 2016 à 20h50

Selon les premiers élements de l'enquête, sa mort serait d'"origine naturelle".

Les faits se sont déroulés très tôt dans la matinée du jeudi 22 septembre. Des habitants de la ville de Béziers (Hérault) avaient appelé la police pour signaler un homme dont l'attitude était étrange.

Il déambulait en caleçon en cassant des rétroviseurs. Les membres d'un équipage de la BAC se sont rendus sur les lieux et ont tenté de le maîtriser, en vain. Selon le journal Midi Libre, l'homme était d'une stature importante : il mesurait environ 1.90 m et faisait plus de 140 kg. Les agents de la Bac, rejoints par des collègues puis par des policiers municipaux, l'ont finalement aspergé de gaz lacrymogène et menotté avant de le coucher au sol, en position de sécurité.

LA POLICE DES POLICE SAISIE

"Les policiers tentaient vainement de raisonner l'individu qui se dirigeait alors vers un véhicule de police, tout en portant des coups sur des vitrines et des véhicules stationnés sur la voie publique. Il était alors fait usage de gel lacrymogène, ce qui n'avait aucun effet sur l'individu qui prenait la fuite", précise un communiqué du parquet de Béziers.



Après que la tension soit retombée, ses menottes lui auraient été retirées. C'est à ce moment que l'homme, toujours au sol, a été victime d'un malaise. "Les policiers constataient alors la dégradation de l'état physique de l'individu, dont le pouls devenait fuyant", indique le communiqué du parquet. "Un massage cardiaque était immédiatement pratiqué par un fonctionnaire de police", puis les secours sont intervenus mais n'ont pas réussi à le réanimer. L'Inspection générale de la police nationale, la police des polices, a été saisie d'une enquête suite à ce décès.

UN DÉCÈS D'"ORIGINE NATURELLE" ?

Selon les premiers éléments de l'enquête, la mort de l'homme serait d'"origine naturelle". "Les premiers éléments de l'enquête, ainsi que les résultats provisoires de l'autopsie (...) conduisent, sous réserve des résultats de diverses analyses complémentaires, à retenir l'hypothèse d'une mort d''origine naturelle lors de l'interpellation de cet individu, en raison son état de santé préexistant", a déclaré le parquet. Le procureur de la République de Béziers Yvon Calvet indique également qu'une "information pour rechercher des causes de la mort sera ouverte, afin de déterminer les circonstances précises du décès". 
 
8 commentaires - Béziers : un homme meurt pendant son arrestation
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]