Béziers: Ménard crée une nouvelle polémique avec une affiche

Béziers: Ménard crée une nouvelle polémique avec une affiche

Une affiche associant baisse de dotations de l'État et violences conjugales, le 19 septembre 2017 à Béziers

A lire aussi

AFP, publié le mardi 19 septembre 2017 à 13h00

"L'État étrangle nos communes" : avec une affiche placardée à Béziers associant baisse de dotations de l'État et violences conjugales, le maire Robert Ménard (extrême-droite) a provoqué la colère du préfet de l'Hérault.

L'affiche représente, en dessin sur fond mauve, un homme visiblement en colère, les mains enserrant le cou d'une jeune femme blonde, la tête renversée, a constaté mardi un photographe de l'AFP.

"Cette affiche est scandaleuse. Elle exalte la violence et la haine" a réagi le préfet, Pierre Pouëssel, dans un communiqué. "Elle contient tous les ingrédients d'un populisme de caniveau que le maire de Béziers cultive sans vergogne", a-t-il ajouté.

"Dotations, emplois aidés, logement, subventions... L'État étrangle nos communes #çaFaitMal", peut-on y lire.

Le Mouvement des jeunes socialistes de l'Hérault a demandé le retrait de cette campagne sur son site internet, dénonçant les "représentations sociales sexistes, propres au patriarcat" utilisées par Robert Ménard. "A banaliser encore plus qu'ils ne le sont déjà les comportements de violences et de domination des hommes envers les femmes, cette campagne est complice", estime le MJS.

Robert Ménard, élu maire de Béziers avec le soutien du Front National en 2014, est coutumier des polémiques. 

En octobre 2016, l'édile avait déjà suscité un tollé en placardant des affiches représentant des hommes barbus présentés comme des migrants qui "arrivent" dans le "centre-ville". La justice avait ouvert une enquête.

 
391 commentaires - Béziers: Ménard crée une nouvelle polémique avec une affiche
  • "L'État étrangle nos communes" : ce n'est pas cela qui est scandaleux puisqu'il y a vraisemblablement du vrai ... Ce qui est scandaleux dans cette affiche c'est qu'un homme étrangle une femme: ainsi le crime est légalisé par la volonté d'un élu .. Mais quand on ne veut pas voir, pas comprendre .... on fait des interprétations erronées .

  • Effectivement le préfet n'est rien d'autre qu'un fonctionnaire nommé par l'exécutif. Il n'a pas à intervenir dans la gestion et la communication que fait un élu dans sa commune. Ce n'est pas dans ses attributions. C'est Mr Ménard qui a été élu, pas le préfet. Que ce dernier s'occupe de ses radars, et de rendre décentes les conditions de travail de nos forces de Police.
    Pour Rappel: Macron a été élu avec les voix de 8% des Français.
    Mr Ménard à lui obtenu plus de 50% des voix de ses administrés.
    La vérité emm... les tenants du politiquement correct ? C'est très bien, continuons !!

    Votre mémoire est défaillante ... et vous semblez comparer des choux et des carottes.
    Oublions que vous comparer un 1er tour de présidentielle à un second tour de municipales : on admettra que le score de Macron au 2nd tour n'est pas très significatif.
    Cependant :
    - au premier tour de la présidentielle, Macron obtient 8 656 346 voix soit 24 % des votes exprimés, 18;2% des inscrits et 12:9% de la population française (67 millions) ... d'où sortent vos 8% ???
    - au 2nd tour des municipales, Menard obtient 14867 voix (soit 600 fois moins !!!), ce qui représente ...47% des votes exprimés (c'était une triangulaire), 31% des inscrits et 21% de ses 71432 administrés .. d'où sortent vos plus de 50%
    13% d'un côté, 21% de l'autre : avantage Ménard donc mais dans des proportions qui n'ont rien à voir avec vos chiffres fantaisistes.

  • On parle souvent de Mélenchon en lui reconnaissant des qualités de tribun, mais je pense que Ménard est tout aussi brillant dans ces exercices, avec à la clé des idées qui me plaisent d'avantage. Quant à l'affiche en question, je le trouve d'un gout douteux, même si le message est pour le coup passé en force.

    je n'aime ni Mélenchon ni Menard,je n'aime pas les extremes qui n'ont jamais rien donné de bon,de plus c'est vrai que les affiches de ce monsieur sont toujours de très mauvais gout

  • Merci, Mr Ménard, vous sortez des sentiers battus, bien différent de tous ces élus qui ne bronchent jamais, et qui subissent leur sort, pour la plupart la place étant trop belle...

  • qui a dessiné cette horreur ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]