Au FN, une refondation sous menace judiciaire

Chargement en cours
 Axel Loustau à Marseille le 6 septembre 2015

Axel Loustau à Marseille le 6 septembre 2015

1/3
© AFP
A lire aussi

AFP, publié le mardi 11 juillet 2017 à 08h24

Il n'y a pas que les bisbilles idéologiques: la "refondation" du Front national souhaitée par Marine Le Pen se fera sous la menace de la justice, dans l'affaire des finances de campagne 2012 comme dans celle des assistants parlementaires.

Dans les prochains mois, "il y aura du bleu marine à tous les étages, mais version police, et la direction sera décimée", se persuade un soutien de l'ancienne députée Marion Maréchal-Le Pen, rejoint par quelques frontistes plutôt inquiets.

Dans l'affaire la plus médiatisée pendant la présidentielle, les juges d'instruction enquêtent sur un éventuel système FN pour rémunérer sur fonds publics des permanents comme assistants au Parlement européen. L'institution évalue son préjudice à près de cinq millions d'euros depuis 2012.

Parmi les 17 eurodéputés ou ex-eurodéputés FN visés, Marine Le Pen et Marie-Christine Boutonnet viennent d'être mises en examen, après deux de leurs assistants parlementaires à la fin de l'hiver. 

Louis Aliot, député FN et compagnon de Marine Le Pen, a, lui, refusé de se rendre à une convocation de la police.

Hormis cette affaire, pour un frontiste, le dossier "le plus explosif" est le moins médiatique: le procès annoncé concernant des soupçons d'enrichissement frauduleux aux frais de l'Etat lors des campagnes législatives et présidentielle de 2012. 

Chantre du "tête haute main propres", le parti d'extrême droite conteste ce renvoi en correctionnelle par un pourvoi en cassation, arguant de son innocence.

Les juges soupçonnent des prestations gonflées et surfacturées au détriment de l'État, qui rembourse les frais de campagne aux candidats dépassant 5% des voix. 

Au coeur de ce système, deux proches de Marine Le Pen à la réputation sulfureuse, les prestataires Frédéric Chatillon et Axel Loustau.

Alors que la présidente du FN prévoit de refonder le parti avec un séminaire mi-juillet, puis une consultation des adhérents avant un congrès à la fin de l'hiver, "elle doit vérifier que les sous-traitants ne posent pas question", souligne un haut responsable FN. "C'est une vaste blague si Chatillon et Loustau sortent pas", traduit un philippotiste. 

Or Marine Le Pen a confié aux deux hommes d'importantes responsabilités dans son équipe de campagne: coordination des imprimés et du web pour le premier, finances pour le second.

-- Retards de livraison --

Pour un ancien conseiller, les écarter maintenant représenterait "un sacré risque": sous couvert d'anonymat et sans avancer de preuves, plusieurs ex-collaborateurs FN interrogés par l'AFP pensent en effet que Marine Le Pen a pu "profiter" de ce système mis en cause par les juges. Mais celle-ci balaie un dossier "vide" et a été placée sous le statut intermédiaire de témoin assisté.

Des frontistes pestent surtout de voir un système comparable reconduit pour les campagnes 2017. "J'ai pas l'impression que ça a été plus +réglo+", affirme un régulier de "L'Escale", l'ex-QG de campagne.

Axel Loustau, proche ami de M. Chatillon, a fourni cette année des kits de campagne avec "Presses de France".

Pour la validation des comptes, les candidats FN se sont vus recommander CDC Expertise et Audit, société officiellement créée fin mai, inconnue de l'Ordre des experts-comptables de Paris, dont l'un des contacts est Gorete Varandas, élue régionale FN très proche de Nicolas Crochet, dont la société a dû être écartée. 

De source FN, environ 430 candidats ont choisi le système de kits, à un prix allégé. Le seul portail internet, dont l'utilisation réelle et le prix avaient été questionnés par les enquêteurs en 2012, coûte non plus 1.800€ mais 400€ par candidat, soit une facture totale potentielle d'environ 170.000€.

L'expertise-comptable a elle été réévaluée de 1.200€ à 1.300€ par compte.

Mais pour ces tarifs, un nombre "impressionnant de candidats" a vu ses documents de campagne livrés trop tard, s'est plaint le conseiller régional Antoine Chudzik, depuis suspendu du parti. Son propos est étayé par quelques sources interrogées par l'AFP. Pour un autre frontiste, "c'est bien pire que 2012". 

"Il y a eu quelques petites difficultés, assez limitées", tempère le secrétaire général FN Nicolas Bay, qui, pour calmer la tempête, a adressé un questionnaire de satisfaction aux candidats.

gd/chr/sma

 
38 commentaires - Au FN, une refondation sous menace judiciaire
  • Je suis sûr que les fanatisés fn vont nous abreuver de réflexions parlant uniquement des autres partis, refusant de voir la réalité en face. Au fn, la seule explication est de tenter de dénigrer les autres, pas d'analyser le problème. Comme l'héritière lepen pendant le débat.

    Comme à votre habitude, vous confondez haine et pragmatisme.
    Peut-être allez-vous mieux comprendre sous forme de métaphore.
    Vous avez un paquebot avec une charge maximale, si vous dépassez cette charge maximale que se passe-t-il d'après vous ?
    Maintenant vous transposez ce même paquebot en pays... A méditer...

    Nous avons un gros paquebot, Key, qui peut contenir encore beaucoup de marchandise, ayant en fait peu de fret. Et comme vous le dites, nous parlons d'un paquebot transportant des êtres humains, non d'un cargo porteur de marchandises.

    Je vois que vous n'avez pas compris mes propos où vous restez volontairement dans le déni, en attendant les faits sont là !
    Vous n'avez donc aucune réponse cohérente à me donner devant des telles évidences.

    Pour avoir fait près de 30% aux régionales puis 16% aux présidentielles pour terminer à 13% aux législatives, sa prestation n'a, semble t il, pas été oubliée, sauf par les 13% de fanatisés fn, Miasmes.

    Ma réponse semble claire, Key: Nous parlons d'êtres humains et avons largement la place et les moyens d'accueillir quelques personnes, n 'ayant même pas encore atteint le quota que nous avions promis. Ensuite, que les gens illégaux n'ayant pas été jugés aptes à rester en France soient renvoyés, je suis d'accord.

    loumi17 pour l'instant c'est vous qui denigrez en permanence le FN
    quelque soit le propos ou le sujet

    Expliquez moi en quoi mes propos sont faux, Vivarais.

    Vous évitez toujours les questions qui vous gênent.
    Je vous parle d'un paquebot qui a une charge maximale vous me parlez de gros paquebot et d'êtres humains. Vous êtes totalement hors sujet.
    Libre à vous de refuser de voir des évidences cela s'appelle être dans le déni.
    Nous n'avons plus les moyens d'accueillir qui que ce soit, et nos frontières restent ouvertes sans que les migrants illégaux soient renvoyés.
    De plus, il n'y a eu aucun référendum à ce sujet. C'est ça votre démocratie ?...

    Notre appréciation n'est pas la même, Key. Vous vous croyez dans un canot prêt à sombrer. Je pense que nous sommes en effet dans un paquebot pouvant contenir plus de monde tant il y a de place et de vivres à bord. En mer, on doit aider les autres quitte à se dérouter de son cap, ce sont les règles que l'on m'a apprises.

    Vous ne voulez rien entendre et c'est votre choix. Vous ne comprenez pas le terme "métaphore", libre à vous.
    Difficile de vous expliquer que le paquebot "France" va sombrer si nous ne stoppons pas au plus vite nos abus. Pour vous, 2200 milliards de dette ne vous dérange pas...
    A ce niveau, difficile de débattre avec une personne qui vit dans le virtuel. Sur ce, je vous laisse à vos certitudes. Je ne sais pas dialoguer avec des gens qui refusent de voir des évidences.

    Il serait bon qu'un adorateur de l'héritière lepen évite de parler de la dette, Key. Sans même parler de son programme économique suicidaire, essayez seulement d'évaluer à combien serait passée la dette du jour au lendemain avec un passage au franc (ou écu?) dévalué de 20 à 30 % selon les économiste.

  • maurora  (privé) -

    Que peut on refonder sur un champ de ruines ?... et quels complots inventer pour prétendre justifier "tête haute et mains propres"?...

    vous devez vous tromper de parti
    comment un parti qui progresse peut il etre en ruine
    11 millions d'électeurs contre 6 millions en 2012 et en sus au second tour de la présidentielle
    3 millions d’électeurs aux législatives contre 850 milles en 2012

  • si alliot ne ce présente pas devant la police c'est parce qu'on vote bientôt je suppose ??
    vu que c'est la seule réponse qu'ils ont , quand la justice leurs demandes de ce présenter

    Non, là c'est parce qu'il ne veut pas.

    il se présentera en son temps
    marine l'a bien fait
    pour l'instant on attend le recours contre les juges qui refusent de donner le dossier comme la loi l'éxige à toute personne mise en examen
    lorsque la décision de justice aura été rendue sur ce recours il se présentera à son tour pour exiger la remise du dossier et en cas de nouveau refus faire à son tour un recours

  • Le FN va connaitre sa Bérénisa

    c'est beau de rêver alors que celui ci progresse d'election en election
    si napoléon avait eu une berezin commz celle que vous prétendez pour le FN , ce n'aurait pas été une defaite mais une victoire et le sens du mot aurait tout autre

    vivarais la bérésina viendras de l'intérieur, les progressions du fn attise les convoitises internes.

    patarsor il y a eu à plusieurs reprises des tentatives mais c'est les adhérents qui décident et lors des élections ceux qui votent pour le FN dont le nombre ne cesse de croitre
    présidentielles 6 millions en 2012 11 millions en 2017
    législatives 850 milles en 2012 et 3 millions en 2017
    pour l'instant la berésina c'est dans les autres partis qu'elle a lieu

  • il faut absolument se débarrasser de tout ce qui est pour en finir avec le sous-continent UE qui est totalement à la merci de la finance et de la mondialisation débridée soutenue par le régime Macron qui se met en place .

    ma450  (privé) -

    Bien de votre avis

    Il faut à tous prix se débarrasser du FN.

    ohminny un voeux que vous ne verrez jamais se réaliser vu que d'élection en élection il ne cesse de progresser

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]