Attentats : une liste de cibles retrouvée sur l'ordinateur de Salah Abdeslam

Attentats : une liste de cibles retrouvée sur l'ordinateur de Salah Abdeslam

Le quartier de la Défense figure parmi les cibles potentielles trouvées sur la liste

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mercredi 25 mai 2016 à 09h35

Décrit comme un "suiveur" plutôt qu'un meneur par son ancien avocat en Belgique, Salah Abdeslam pourrait avoir eu en tête d'autres projets d'attaques terroristes. Selon les informations de BFMTV, les enquêteurs ont découvert une liste de cibles potentielles sur un ordinateur, retrouvé dans un appartement ayant servi de point de chute à Abdeslam pendant sa cavale.

Dans ces dossiers figure la cible déjà évoquée du quartier de la Défense, à Paris. Les investigations ont démontré que le quartier d'affaires était visé par Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire supposé des attentats du 13 novembre, abattu à Saint-Denis 5 jours après les attaques qui ont fait 130 morts.

Une liste déjà révélée en janvier

Outre la cible parisienne, d'autres lieux sensibles disséminés à travers la France reviennent : l'aéroport de Toulouse-Blagnac, la zone portuaire de Fos-sur-Mer près de Marseille, et le Parlement européen de Strasbourg. Tous ces sites avaient été évoqués en janvier dernier par la presse sur la base d'un document du renseignement militaire français révélé par France 3 Midi-Pyrénées. La note, intitulée "Quel mode opératoire pour quelles cibles?", avait également recensé parmi les zones "à risque" le Pont de Saint-Nazaire, la zone d'hydrocarbures de Lyon-sud, et le "Musée européen de Lille", qui semble désigner le Musée de la Métropole Européenne de Lille, à Villeneuve d'Ascq. Les services de renseignement avaient élaboré cette liste après une "analyse prédictive" de la "bulle internet jihadiste". Dévoilé pendant la cavale d'Abdeslam, le document aurait ainsi pu être consulté puis téléchargé par le responsable présumé du "commando des terrasses" de Paris.

Le seul membre encore en vie des assaillants du 13 novembre avait été arrêté en Belgique après 4 mois de traque. Lors de son premier interrogatoire devant les juges d'instruction à Paris mené le 20 mai, il a refusé de s'exprimer devant les magistrats. Il a "d'entrée de jeu fait valoir son droit au silence", a confirmé le parquet de Paris. "Il a également refusé de préciser les raisons le conduisant à faire un tel usage de son droit au silence" et même "de confirmer les déclarations qu'il avait précédemment faites devant les policiers et devant le juge d'instruction belges". Dans cette enquête tentaculaire, plus d'une vingtaine de personnes ont été mises en examen ou inculpées, principalement en Belgique. Les juges français ont délivré récemment quatre autres mandats d'arrêt visant des suspects détenus en Belgique, dont trois soupçonnés d'avoir aidé Abdeslam dans sa fuite.

 
10 commentaires - Attentats : une liste de cibles retrouvée sur l'ordinateur de Salah Abdeslam
  • et allez donc on tire encore un peu sur la ficelle .... des fois que ....

  • Et le respect de la vie privée ?

  • "Attentats : une liste de cibles retrouvée sur l'ordinateur de Salah Abdeslam" - On a l'impression que les journalistes découvrent qu'il y a de l'eau dans la mer !!. Assurément que Salah Abdeslam avait fomenté d'autres projets et qu'il n'en serait, sûrement, pas resté là !.

  • Mouais ... Encore une info pour noyer le poisson ...
    Il est fort possible que cette soi disant liste, n'avait pour but, que de brouiller les pistes sur les vraies cibles.
    Cette info est sans intérêt.

  • En quoi est ce choquantt? ...A partir du moment ou cet individus avait l'intention de comettre un attentat il devait forcement avoir constitue sa petite liste de sites potentiels. Dés lors pourquoi en parler comme d'une decouverte choquante ? Je suppose qu'on a mis son nez dans cet ordinateur depuis pas mal de temps.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]