Attentats : un couple "très fanatisé" lié à Rachid Kassim en garde à vue

Attentats : un couple "très fanatisé" lié à Rachid Kassim en garde à vue

Une voiture de police (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 14 octobre 2016 à 15h23

Un homme âgé de 21 ans et sa compagne de 17 ans ont été interpellés lundi 10 octobre en Seine-Saint-Denis, puis placés en garde à vie à Levallois-Perret. Ils sont interrogés dans les locaux de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Selon les informations d'i-Télé, qui dévoile les faits ce vendredi, le couple était en contact avec Rachid Kassim, soupçonné d'être le commanditaire de plusieurs attentats. Le jeune homme, converti à l'islam puis radicalisé au contact du prédicateur religieux, aurait indiqué sa volonté d'attaquer des cibles désignées par Kassim. Sa jeune compagne, convertie à l'âge de 15 ans, aurait également formulé des menaces du même type.

Une source proche de l'enquête aurait décrit le couple comme "très fanatisé" et dangereux.

Rachid Kassim, 29 ans, originaire de Roanne dans la Loire, est suspecté d'avoir inspiré de manière plus ou moins directe l'assassinat d'un policier et de sa compagne le 13 juin à Magnanville, et celui d'un prêtre égorgé dans son église à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) le 26 juillet. Il aurait aussi piloté les projets d'attentats du commando de femmes, arrêté début septembre après la découverte d'une voiture chargée de bonbonnes de gaz en plein cœur de Paris.

Ces dernières semaines, une dizaine de personnes, souvent jeunes voire mineures, ont été interpellées et écrouées, soupçonnées de vouloir commettre des attaques jihadistes. La plupart étaient en contact, via Telegram, avec Kassim.
 
42 commentaires - Attentats : un couple "très fanatisé" lié à Rachid Kassim en garde à vue
  • Ils se connectent à Internet, naviguent et se retrouvent sur un site qui traite de la théorie du complot, à quelques clics de celui des djihadistes. Ils cliquent et se retrouvent sous leur emprise sans s'en apercevoir. Mais tous ces jeunes ont ce qu'ils faut dans leur chambre pour se connecter à n'importe quoi plutôt que de faire leurs devoirs et se cultiver. La facilité, voilà le danger : plutôt que d'activer ses cellules grises, écouter n'importe qui vous raconter des histoires.

  • Quelle garde à vue ?
    au bon vouloir du gardé à vue.
    Plus simple l'expulsion immédiate qu'il soit : (français , étranger ou avec double nationalité).

    La garde à vue est une procédure légale (gérée par la loi). On se rappellera que la France est un État de droit et qu’il a une Constitution et des lois.

    Je ne comprends pas trop ce que vous entendez par "bon vouloir du gardé à vue" : dans la loi, il doit être interrogé par les forces de police mais il a le droit à un avocat et le droit au silence...

    Pour l’expulsion, là encore, nous avons des lois. Vers où les expulser ? S’ils ont la nationalité française, c’est impossible.
    S’ils ne l’ont pas, ils devront d’abord répondre de leurs méfaits devant la justice française.

    En 1940, il suffisait de dénoncer son voisin pour des faits réels et imaginaires. En général, on ne le revoyait plus.
    En 1940, je n’aurais pas aimé être votre voisin.

  • encore des desequilibres selon nos cher medias...ou des sauvageons selon Cazeneuve bref pas grave

    Je suis d’accord qu’ils sont probablement déséquilibrés : des gens ayant des capacités intellectuelles intègres ne commettent pas d’attentat.

    Mais les gens ayant des capacités intellectuelles normales ne disent pas non plus n’importe quoi : "pas grave", qui a dit ça ? Citez vos sources ! Déséquilibré, qui a dit ça ? Citez vos sources !

  • et vous pensez qu avec le nouveau gouvernement de droite en 2017 cela va changer ??

    si vous pensez que oui, vous etes de doux réveurs.........

    plus de 250 morts dans les attentats et vous pensez que ça continuera avec la droite...
    alors votez pour des solutions plus radicales.
    Comment empêcher les fichés S qu'on expulserait (éventuellement) de revenir plus tard puisque nos frontières sont une passoire pour les individus mais aussi pour ce qu'on peut expédier.
    Que signifie "état de droit" quand on dit qu'on est en guerre et qu'on ne protège pas convenablement la population?
    Les Français verront encore la compassion des commémorations malheureusement avec ces principes là.

    vous faite erreur "gouvernement d’extrême droite" et la cela devrais changer et on ne risque rien d'essayer

  • remettez la peine de mort pour toutes ces ordures quand on est sur de leur intention de nous detruire!!!!!!!!!!!

    Sans modération...........

    Ben voyons.
    Autrefois, la peine de mort existait.
    Mais regardez combien de personnes ont été condamnées à mort dans cette période-là ?

    Les membres d’action directe qui ont commis des attentats ont eu des peines lourdes (80 attentats quand même) mais ceux qui les ont aidés ont été jugés en correctionnelle et ont eu des peines de l’ordre de 4 à 10 ans... Pour détention d’explosifs, par exemple...

    Dans le cas présent, on ne sait rien de ces gens-là, de ce qu’ils ont pu commettre. Alors, attendez un peu.

    En 1940, la justice était assez expéditive : vous dénonciez votre voisin pour des faits réels ou imaginaires et hop, il disparaissait.
    Je n’aurais pas aimé être votre voisin en 1940.

    La France est vulnérable parce que c’est une démocratie. Elle donne des droits aux individus. Si vous préférez quelque chose d’autre, vous pouvez envisager d’aller en Corée du Nord...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]