Attentats de Paris : Didi, le vigile du Bataclan, naturalisé français

Attentats de Paris : Didi, le vigile du Bataclan, naturalisé français

Des gens devant le Bataclan Café le 22 décembre 2015. (Illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 26 mai 2016 à 18h06

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé ce jeudi 26 mai au vigile algérien dont l'héroïsme avait permis de sauver la vie de dizaines de personnes le 13 novembre dernier qu'il venait d'obtenir la nationalité française.

Plus de 100.000 personnes réclamaient, via une pétition qui circulait depuis janvier, la naturalisation de Didi, "héros oublié du Bataclan". Vigile de la salle de spectacle au moment des attentats du 13 novembre, cet Algérien de 35 ans "aurait pu s'enfuir en entendant les coups de feu, puisqu'il se trouvait à l'extérieur, devant les barrières, à discuter avec quelques clients.

Mais il a fait le choix d'entrer dans la salle pour avertir les spectateurs et les conduire vers les issues de secours", affirmait le texte lancé par la porte-parole et vice-présidente du Cran, le Conseil représentatif des associations noires. Une action héroïque qui avait "permis de sauver la vie de dizaines de spectateurs".

Six mois après la tuerie, Didi, qui voulait faire sa demande de naturalisation avant les attentats, est désormais français. C'est le ministre de l'Intérieur lui-même qui lui a annoncé ce jeudi matin 26 mai par téléphone la bonne nouvelle, inscrite la veille au Journal Officiel. "Chaleureuses félicitations à Didi, vigile courageux au Bataclan le 13 novembre. Je lui souhaite la bienvenue dans la nationalité française" a également tweeté Bernard Cazeneuve.

"JE ME SUIS TOUJOURS SENTI FRANÇAIS"

Interrogé par France Info, ce dernier s'est réjoui de sa nouvelle nationalité, tout en affirmant que c'était "logique", parce qu'"(il se) sentai(t) déjà Français". "J'ai toujours vécu ici, j'ai grandi en France, je suis arrivé à l'âge de six mois, toute ma famille, ma femme, a la nationalité française explique-t-il. Je n'ai jamais eu de frein dans quelque démarche administrative, de travail ou quand je voulais faire des sociétés ou autre, donc je pense qu'être Français c'est un sentiment, c'est une appartenance à des valeurs, donc moi je me suis toujours senti Français, sans même avoir la nationalité française. Ce qui change, c'est que c'est matérialisé, que c'est officiel, et que j'appartiens à cette belle nation qu'est la France."

En janvier dernier, Didi avait déjà été fait citoyen d'honneur de Combs-la-Ville, commune de Seine-et-Marne dont il est originaire, pour récompenser sa bravoure.



Son histoire n'est pas sans rappeler celle de Lassana Bathily, sans-papier malien de 25 ans, qui s'était vu accorder la nationalité française pour son rôle durant l'attaque de l'Hyper Cacher, le 9 janvier 2015. Le jeune homme avait caché durant la prise d'otages de la porte de Vincennes plusieurs personnes dans la chambre froide au péril de sa vie.
 
48 commentaires - Attentats de Paris : Didi, le vigile du Bataclan, naturalisé français
  • Que d' esprits mesquins et étriqués qui crachent rétrospectivement sur les tombes des dizaines de milliers de soldats morts pour la France sans en avoir la citoyenneté. La personne qui parle de "doryphore"à proposde cet homme sait- elle que ce sont précisément les doryphores historiques qui écrasèrent sous les chenilles de leurs chars les soldats coloniaux en mai- juin 1940 ?

  • Récompense tout à fait méritoire et méritée qui brille davantage encore par son contraste avec la quantité d'autres comportements qui mériteraient juste l'inverse !

  • il y en a encore plusieurs dizaines de milliers qui rentrent illégalement en France aujourd'hui et qu'il faudra naturaliser demain !!!!Vivement 2017, du moins, je l'espère !!!

  • enfin une chouette nouvelle pour un héros ordinaire, c'est quand qu'on la retire au Balkany, la nationalité Française ???

  • Quelle bande de mauvaises langues.
    Reconnaissez au moins son mérite, la vie des autres est passée avant la sienne.
    Bravo Didi, vous avez bien mérité cet honneur, que cela ne plaise ou non.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]