Attentat sur les Champs-Elysées : "Il nous appartient de ne pas céder à la peur", déclare Bernard Cazeneuve

Attentat sur les Champs-Elysées : ©THOMAS SAMSON / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 21 avril 2017 à 13h36

"Rien ne doit entraver moment démocratique" de la présidentielle, a souligné le Premier ministre, Bernard Cazeneuve, vendredi 21 avril, à l'issue d'un Conseil de défense réuni autour de François Hollande, au lendemain de l'attentat qui a tué un policier sur les Champs-Elysées, à Paris. Il a ensuite appelé à "l'unité" du pays, sans toutefois annoncer de nouvelles mesures de sécurité.

>> Attentat sur les Champs-Elysées : suivez notre direct

"Il nous appartient de ne pas céder à la peur, à l'intimidation, à la manipulation qui feraient le jeu des ennemis de la République", a-t-il insisté.

Des milliers de policiers et militaires mobilisés

"Il nous appartient aussi de ne jamais céder à la division, et encore moins à l'outrance ; c'est l'obscurantisme et l'…

Lire la suite sur Franceinfo

 
2 commentaires - Attentat sur les Champs-Elysées : "Il nous appartient de ne pas céder à la peur", déclare Bernard Cazeneuve
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]