Attentat du 14 juillet à Nice : ce que l'on sait du suspect

Attentat du 14 juillet à Nice : ce que l'on sait du suspect

Selon les médias, le conducteur du camion fou qui tué plus de 80 personnes à Nice le 14 juillet est un Franco-tunisien de 31 ans originaire de Nice.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 15 juillet 2016 à 08h22

- Les enquêteurs ont retrouvé une pièce d'identité dans le camion que conduisait l'homme qui a foncé sur la foule à Nice lors des festivités du 14 juillet. Il s'agit d'un Niçois d'origine tunisienne de 31 ans.

-

À Nice, un homme au volant d'un camion a commis un carnage jeudi soir, quelques instants après la fin du feu d'artifices du 14 juillet, tuant au moins 84 personnes en leur fonçant dessus sur la mythique Promenade des Anglais. Dix-huit personnes sont également en "état d'urgence absolue". François Hollande a confirmé ce vendredi le caractère "terroriste" de l'attaque. L'homme derrière cette attaque a été abattu jeudi soir par les policiers après avoir fait feu plusieurs fois.

Des armes "lourdes", une grenade "inopérante" et des "armes longues factices" ont été retrouvées à bord du camion de 19 tonnes, ainsi qu'un permis de conduire, une carte bancaire et un téléphone portable au nom de Mohamed Lahouiej- Bouhlel, un Franco-Tunisien de 31 ans, domicilié à Nice. Selon la police, ces papiers d'identité appartenaient bien au chauffeur. Il a été identifié grâce à ses empreintes digitales qui correspondent au permis de conduire. Le Monde évoque, de son côté un "ressortissant tunisien né en 1985, résidant à Nice et possédant une carte de séjour."

L'homme était connu des services de police mais seulement pour pour des faits de violences avec armes, violences conjugales, menaces et vol et n'était pas fiché par les renseignements. Selon France Info, il était sous contrôle judiciaire depuis 15 jours suite à un accident de la route où il s'était endormi au volant.

PAS L'APPARENCE D'UNE PERSONNE RELIGIEUSE

Une perquisition a eu lieu ce vendredi matin 15 juillet au domicile supposé du chauffeur. Vers 11h, des membres de la police technique et scientifique étaient toujours présents dans l'appartement situé dans un petit immeuble d'un quartier populaire de l'est de la ville.

Une dizaine de voisins interrogés ont décrit le locataire de l'appartement comme étant "solitaire" et "silencieux". L'homme montait toujours dans son logement avec son vélo et garait aussi à proximité une petite camionnette de travail. Il n'avait pas l'apparence d'une personne religieuse et était souvent en shorts, parfois muni de chaussures de sécurité, selon Sébastien, un habitant du petit immeuble de quatre étages. Sa voisine de palier, Alexia, indique lui avoir parlé une seule fois, lorsqu'il avait coupé le mauvais compteur électrique. À l'étage supérieure, une famille nombreuse soulignait que le jeune homme ne retournait jamais leurs salutations. Seule une habitante du rez-de-chaussée, Anan, a indiqué qu'elle se méfiait de ce voisin, un "bel homme qui fixait trop ses deux filles".

Selon BFMTV, il avait trois enfants et était en instance de divorce, une situation qu'il vivait mal.

DES COMPLICES ?

Si le terroriste présumé était seul au volant du poids-lourd, les enquêteurs cherchent à savoir s'il avait des complices. Les policiers cherchent également à savoir si un ou plusieurs personnes ont aidé le suspect à louer le poids-lourd ou à se procurer l'arme, dont il s'est servi pour tirer sur la foule. Le camion que le suspect conduisait avait été loué "il y a quelques jours en région Provence-Alpes-Côte d'Azur", à Saint-Laurent du Var précise Le Figaro. Toujours selon le quotidien, le contrat de location courait encore pour plusieurs jours.

RTL rapporte que des témoins auraient entendu le tueur crier "Allahu Akbar" (Dieu est grand) en montant dans son poids lourd. On ne sait pas à l'heure actuelle s'il a préparé seul son attaque mais Christian Estrosi, ancien maire de Nice et président de la région PACA a estimé à l'antenne de RTL : "Un attentat, ça ne se prépare pas tout seul, ça se prépare avec des complices." Le parquet a ouvert une enquête pour "assassinats et tentatives d'assassinat avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle".

 
106 commentaires - Attentat du 14 juillet à Nice : ce que l'on sait du suspect
  • Comment peut-on être aussi barbare ?

    Aucune religion ne mérite qu'on se sacrifie pour elle. Et surtout que l'on sacrifie autant d'innocents pour elle !

    LAÏCITÉ ! Rappel de la loi de 1905 ! Arrêtez de nous faire ..... avec vos religions et surtout d'essayer de nous les imposer !

    Vive la Liberté, Vive la France ... blessée mais encore plus forte à chaque fois !

  • les journalistes commencent à me gonfler à parler de "présomption" . Ce terroriste est encore une cochonnerie d'Islamiste qui gangrène la société mondiale. Je suis écoeuré!
    Reposez en paix pauvres gens, je pense à vous aujourd'hui et je suis triste, très triste

  • 84 Morts et combien de blessés ? ? ? Bravo la Justice, je viens à l'instant d'entendre que ce parasite a été condamné en Mars 2016 pour Violences avec arme ! ça en dit long sur le travail de la Justice. Personnellement , à la place des Juges qui ont pris la décision de le mettre en liberté je me sentirais très mal .

  • Déjà connu de la police pour des faits notamment de violence avec armes et sous le coup d'un contrôle judiciaire on n'arrive pas à déterminer s'il est tunisien ou bi national et si qqn l'a aidé à se munir d'une arme qu'il avait déjà pour avoir été poursuivi à ce titre? Vous ne pouvez pas mieux faire??

    Ben non orsu-g, en France ce n'est pas possible.

  • ce multirécidiviste avait une carte de séjour ... !!!

    pourquoi l'avait il encore avec tout ce qui a pu lui être reproché par le passé?

    elle aurait du lui être retiré et retour en Tunisie à coups de pieds dans le Q jusqu'à la frontière !

    l'angélisme des dirigeants de la France tuera la France ...

    Il ne faut pas exagérer MLTP63, ces gens sont notre richesse.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]