Attentat de Nice : une des victimes conteste le montant des indemnisations

Attentat de Nice : une des victimes conteste le montant des indemnisations©Panoramic
A lire aussi

Panoramic, publié le dimanche 26 février 2017 à 12h55

Au moins une des victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice (Alpes-Maritimes) va déposer une requête devant le tribunal de grande instance de Créteil pour contester le montant définitif proposé par le fonds d'indemnisation de l'État, révèle FranceInfo ce dimanche 26 février.


Sa vie a basculé, il y a sept mois. Natacha Buchet, jeune mère célibataire, a perdu sa maman dans le drame de Nice qui a fait 86 morts et 250 blessés.

Les deux femmes n'habitaient pas très loin l'une de l'autre. Au chagrin s'est ajouté un préjudice économique, selon Natacha Buchet. Elle confiait ses deux enfants à sa maman pendant les vacances scolaires et le mercredi. "Avec ce que [l'État] me donne, je peux me payer une nounou pendant deux ans et demi à hauteur de ce que faisait ma mère", a expliqué la jeune femme à FranceInfo.

L'avocat de Natacha Buchet réclamait 330 000 euros, mais le fonds de garantie des victimes d'actes de terrorisme a estimé une somme dix fois moins importante. La mère célibataire va donc déposer une requête devant le tribunal de grande instance de Créteil pour contester ce montant.

Au total, plus de 2 000 dossiers d'indemnisations ont été déposés et 16,3 millions d'euros ont déjà été versés. Le fonds estime à au moins 300 millions d'euros le coût total de l'attentat.

 
132 commentaires - Attentat de Nice : une des victimes conteste le montant des indemnisations
  • elle veut des indemnités : qu'elle les réclame aux terroristes, (comme le fait remarquer nombre de commentaires en plus du mien) les français n'ont pas à payer pour leurs attentats ! et ses enfants ils ont pas un père ?? faire de l'argent avec la peine d'un DC : lamentable

  • il faut faire payer l'EI ,ou les familles des membre, ou les états qui les soutiennent , mais ce n'est pas à nous de payer cela sur nos impôts
    pourquoi pas rembourser les gens qui ont étés bombardés en 39/45 tant qu'on y est !

  • C'est bien malheureux mais elle faisait travailler sa maman au noir, ou alors non déclarée. Maintenant quantifier la mort en argent ce n'est pas une reconnaissance pour sa maman. Dernière question que fait ou font le père ou les pères pour participer à l'éducation de ces enfants

  • nous français nous somme pas responsable des actes
    des touristes
    et ne devon pas payes de telle somme avec nos impôts
    toujours des personnes qui profite
    voir origine de ces personnes

  • En 1961 en Algérie, mon oncle a été assassiné par un terroriste du FLN pendant son travail, d'une balle dans la nuque. Le statut de pupilles de la nation a été refusé à mes cousines mineures et ma tante n' a eu droit à aucune indemnité, Aucune famille de victimes du FLN n'a d'ailleurs reçu la moindre pension. Seul l'employeur bienveillant de cet oncle a bien voulu lui verser une pension pour ... "accident du travail"!
    Alors que les familles de victimes récentes aient un peu de décence!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]