Attentat de Barcelone : "Ce sera de nouveau notre tour", prévient l'ancien juge Trévidic

Attentat de Barcelone : "Ce sera de nouveau notre tour", prévient l'ancien juge Trévidic

Marc Trévidioc est un ancien juge du Pôle anti-terroriste de Paris et spécialiste des filières islamistes (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 17 août 2017 à 21h14

Une nouvelle attaque terroriste a frappé l'Europe jeudi 17 août. Une camionnette a foncé sur la foule sur la célèbre avenue touristique des Ramblas, à Barcelone, faisant au moins 13 morts et une cinquantaine de blessés.

"Plus personne n'est surpris par ce genre d'événement !", a réagi l'ancien juge antiterroriste, Marc Trévidic, au micro de RTL, après l'annonce d'une attaque terroriste à Barcelone.

"Il faut bien comprendre que Daesh peut frapper partout en Europe pour mettre la terreur.

Toutes les capitales européennes et les grandes villes avec beaucoup de touristes sont des cibles potentielles. Toute l'Europe va être frappée, fatalement", prédit l'ancien magistrat, spécialiste des filières islamistes

"LA MENACE EST PERMANENTE"

L'attaque perpétrée sur l'avenue la plus touristique de Barcelone fait suite à une longue série d'attentats menés depuis 2015 dans l'Union européenne, dont la majorité ont été revendiqués ou attribués au groupe État islamique (EI).

"À Barcelone, il y a un milieu de cellules, marocaines généralement, qui se sont fait remarquer par le passé. Ils ont des liens avec les cellules marocaines de Belgique depuis de nombreuses années", rappelle Marc Trévidic à propos du milieu djihadiste espagnol.

"La fourgonnette, c'est la mode comme il y a eu la mode des avions", analyse le juge Trévidic. En France, l'attaque la plus meurtrière avec un véhicule a eu lieu à Nice, sur la promenade des Anglais le 14 juillet 2016. 86 personnes avaient perdu la vie lors de l'attaque.

"La menace est permanente et elle peut revenir en France. Ce sera de nouveau notre tour. Et il ne faut pas se leurrer, les mesures que l'on a prises ne peuvent pas lutter contre quelqu'un qui prend une voiture ou une fourgonnette", prévient encore le juge.

 
384 commentaires - Attentat de Barcelone : "Ce sera de nouveau notre tour", prévient l'ancien juge Trévidic
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]