Assurance maladie: 30% des dépenses "pas pertinentes" pour Agnès Buzyn

Chargement en cours
 Principaux changements dans les prestations sociales inscrites dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2018.

Principaux changements dans les prestations sociales inscrites dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2018.

1/2
© AFP
A lire aussi

AFP, publié le dimanche 22 octobre 2017 à 07h34

La chasse aux économies est lancée par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui évalue dimanche à 30% les dépenses de l'Assurance maladie "pas pertinentes" et explique comment elle entend traquer les actes "inutiles" dans les hôpitaux.

Pour réduire de 3 milliards d'euros le déficit global de la Sécurité sociale en 2018, "il y a une marge de manœuvre énorme sans toucher à l'égalité des chances : 30 % des dépenses de l'assurance-maladie ne sont pas pertinentes", déclare au Journal du dimanche la ministre. 

Alors que l'Assemblée nationale doit entamer la semaine prochaine l'examen du projet de budget de la Sécurité sociale (PLFSS), elle détaille dans cet entretien quelques axes d'économies et de meilleure utilisation des ressources dans les hôpitaux. 

Cela commencera par "favoriser l'ambulatoire". "En chirurgie, par exemple, l'objectif est qu'en 2022, sept patients sur dix qui entrent à l'hôpital le matin en sortent le soir, contre cinq aujourd'hui", explique Mme Buzyn. 

"Nous allons fermer les lits qui ne servent à rien ou les réorienter vers de nouveaux besoins" et "lutter contre les opérations inutiles ou les actes réalisés deux fois", dit-elle. 

Elle estime que les hôpitaux pourraient en outre "économiser un milliard d'euros en mutualisant certaines dépenses, comme les achats de médicaments".

Enfin, la ministre explique sa méthode pour réformer le financement des hôpitaux en créant des "modes de tarification centrés sur la pertinence des soins", par exemple en octroyant "un bonus, un intéressement dès lors qu'ils répondront aux objectifs de qualité, de pertinence et d'efficience".

Parallèlement, la ministre entend renforcer la lutte contre les fraudes à l'Assurance maladie. "Il faut cesser d'être laxiste avec ceux qui abusent d'un système généreux", affirme-t-elle, en pointant notamment la hausse des arrêts de travail. "Jusqu'à quand l'assurance-maladie palliera-t-elle les défaillances du management au travail ?", interpelle Mme Buzyn.

La Sécurité sociale "multiplie les contrôles en croisant les fichiers informatiques" et en 2016, la fraude détectée sur les cotisations et les prestations "s'est élevée à 1,2 milliards d'euros et le chiffre ne cesse de croître", précise-t-elle.

En 2017, le déficit cumulé du régime général et du Fonds de solidarité vieillesse doit atteindre 5,2 milliards d'euros. La branche maladie resterait déficitaire de 800 millions d'euros.

 
664 commentaires - Assurance maladie: 30% des dépenses "pas pertinentes" pour Agnès Buzyn
  • Une campagne contre le mal de dos .... qu'est ce que ça veut dire ??? Une campagne pour dire qu'il y a des simulateurs ??? une campagne pour prétexter encore un dé remboursement ??? J'ai de l'arthrose lombaire et cervicale depuis des années, et ne peux être opéré ; ils pensent certainement que la chimie des laboratoire est bonne mais ce n'est pas le cas car cela dérègle (et c'est le moins qu'on puisse dire) tout le système intestinal pour n'évoquer que ce qui se ressent le plus ... Je vais devoir faire quoi ? aller payer pour des cours de natation, rester assis ou couché des journées entières ou attendre de ne plus pouvoir bouger et rouler en fauteuil ? on se demande si ils savent de quoi ils parlent ou si les rapports qui leur sont faits sont très très très bien payés pour ....

  • si demain macron,les anciens présidents ou les ministres actuels ou a la retraites combien nous coute leurs hospitalisations.
    Il faut arrété de dire que les français et françaises dépenses beaucoup quand a la fermetures de lits dans les hopitaux venez dans les régions comme en Ariège ou pour voir un spécialiste il faut entre 4 a 6 mois par contre pour les dépenses de médicaments je suis tous a fait d'accord si chacun rentre avec les siens pourquoi pas

  • Une campagne contre le mal de dos .... qu'est ce que ça veut dire ??? Une campagne pour dire qu'il y axes simulateurs ??? une campagne pour prétexter encore un dé remboursement ??? J'ai de l'arthrose lombaire et cervicale depuis des années, et ne peut êtres opéré ; ils pensent certainement que la chimie des laboratoire est bonne mais ce n'est pas le cas car cela dérègle (et c'est le moins qu'on puisse dire) tout le système intestinal pour n'évoquer que ce qui se ressent le plus ... Je vais devoir faire quoi ? aller payer pour des cours de natation , rester assis ou couché des journées entières ou attendre de ne plus pouvoir bouger et rouyler en f

  • Que sait-elle des douleurs chroniques moi j'en ai une idée fatigant,lancinant et énervant provoque des humeurs changeantes et pas facile de vivre tous les jours avec des douleurs!!!

  • Certains,malades ont vraiment besoin des soins: et les hôpitaux manquent d'infirmiers / il faudrait qu'il y en ai plus pour soigner correctement.
    Pour faire des économies; il faut surveiller les arrêts. maladie
    Combien de personnes qui faut des cures, en ont vraiment besoin?
    Je viens de voir mon relevé de sécu: le prix d'une séance de kinés est 20E43: sachant que celui ci passe 6 patients à l'heure!!!!
    Ce ne sont pas les malades qui ruinent la sécu!!

    Votre propos retient une grande part de vérité ; mais c'est plus facile de s'en prendre au porte feuille des patients que d'attaquer une profession ... non ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]