Argenteuil : La Poste ne livre plus les Colissimo dans un quartier jugé dangereux

Argenteuil : La Poste ne livre plus les Colissimo dans un quartier jugé dangereux

Dans le quartier de l'hôpital au Val-d'Argent-Sud à Argenteuil (Val-d'Oise), La Poste ne livre plus les Colissimo, jugeant que c'est trop dangereux pour les agents. (Photo : un bureau de Poste à Caen le 22 décembre 2008.)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 07 juillet 2017 à 11h35

VAL-D'OISE. Depuis décembre 2015 et le saccage d'un de ses véhicules, l'entreprise a suspendu les livraisons dans le quartier de l'hôpital au Val-d'Argent-Sud, au grand dam de ses habitants, qui doivent aller chercher leurs colis au guichet. La Poste évoque la sécurité de ses agents.

"Ça fait maintenant deux ans que Colissimo nous écrit que 'la livraison à domicile est actuellement suspendue sur ce secteur'", raconte Pol Vergne au Parisien, vendredi 7 juillet. 

Depuis, la grande résidence du quartier de l'hôpital, au Val-d'Argent-Sud à Argenteuil (Val-d'Oise), dont il est le gardien, ne reçoit plus de colis, comme tous les logements du quartier. "Du coup, les résidents doivent prendre leur mal en patience et se rendre au bureau de poste d'à côté, déjà saturé", raconte le quotidien régional. "Il n'y a déjà pas assez de guichets à la Poste centrale, alors si en plus ils ne livrent pas les colis, c'est un scandale, on paye ce service tout de même !", s'indigne Pol Vergne. 

De son côté, La Poste explique au Parisien n'avoir eu d'autre choix que de suspendre les livraisons, "suite à des faits récurrents d'agressions et de dégradations matérielles". Elle argue de "l'obligation de garantir à ses agents les conditions nécessaires pour travailler en toute sécurité". "Quand ce n'est pas le cas, les modalités de mise à disposition peuvent être adaptées de façon temporaire. Quand La Poste ne peut pas livrer pour des raisons de sécurité, elle met à disposition les Colissimo dans les bureaux de poste à proximité du domicile de ses clients", explique-t-elle encore au Parisien.  

M. Vergne précise que les livraisons de colis ont cessé en décembre 2015, quand un véhicule de Colissimo a été forcé. Pourtant, "le gardien s'étonne que tous les autres transporteurs de colis, TNT, DHL, UPS n'aient jamais cessé leurs livraisons", relève le Parisien. M. Vergne indique avoir adressé une réclamation à La Poste, sans obtenir de réponse. Il souhaite contacter en septembre le médiateur de l'entreprise. 

 
92 commentaires - Argenteuil : La Poste ne livre plus les Colissimo dans un quartier jugé dangereux
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]