Alexis Kohler, un fidèle lieutenant à l'Élysée

Alexis Kohler, un fidèle lieutenant à l'Élysée

Alexis Kohler, le 7 mars 2016 à Matignon, Paris

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 14 mai 2017 à 18h46

Présidence: Alexis Kohler, 44 ans, nommé au poste stratégique de secrétaire général de l'Élysée, est l'homme de confiance devenu l'ami proche de Macron

Alexis Kohler, nommé dimanche au poste stratégique de secrétaire général de l'Élysée, est l'homme de confiance devenu l'ami proche du nouveau président Macron, dont il a accompagné l'ascension express comme directeur de cabinet à Bercy.

À 44 ans, cet Alsacien accède à un poste de tour de contrôle, occupé par d'autres fidèles lieutenants avant lui, comme Dominique de Villepin sous Jacques Chirac, ou Claude Guéant sous Nicolas Sarkozy.

"C'est le seul" qu'Emmanuel Macron "écoute vraiment", assure un proche du nouveau président, qui juge son aîné de cinq ans "plus intelligent que lui".

Favori pour ce poste, Alexis Kohler succède à Jean-Pierre Jouyet, dernier secrétaire général de l'ère Hollande, qui avait été un des artisans de l'essor de l'ancien secrétaire général adjoint du palais présidentiel, Emmanuel Macron.

Alexis Kohler "est un haut fonctionnaire d'une très grande qualité, d'une extraordinaire précision quand on lui confie un dossier. Il a beaucoup de sang-froid", loue un de ses anciens patrons, le commissaire européen Pierre Moscovici.

"Il a une grande connaissance à la fois de l'administration et de l'entreprise. Il est agréable, pondéré, courtois, c'est un homme dont les relations humaines avec les autres sont faciles. Il est vraiment l'homme de la situation, il saura impulser du dynamisme", ajoute l'ancien ministre de François Hollande.

Comme beaucoup d'autres membres du premier cercle du nouveau chef de l'État, le haut fonctionnaire, aux cheveux poivre et sel et aux fines lunettes, a un CV surchargé: Sciences Po, DEA de droit public, Essec, ENA...

À la sortie de la promotion Averroès de l'ENA en 2000, où il est le camarade des futures ministres Fleur Pellerin et Audrey Azoulay, il entre à Bercy au Trésor, avant de se spécialiser dans l'endettement international (Club de Paris, FMI, BIRD...), puis à la très puissante Agence des participations de l'État (APE).

- Un 'Macron boy' -

Avec le retour de la gauche au pouvoir, il intègre en 2012 à Bercy le cabinet de Pierre Moscovici, comme directeur adjoint. Écarté sous la brève ère Montebourg, il voit lui échapper le poste de directeur du Trésor, pour lequel "il était bien placé", selon un haut responsable de Bercy à l'époque.

Ce poste à l'Élysée, "c'est une belle revanche", juge le même, qui note toutefois qu'Alexis Kohler devra "élargir son expertise au régalien, au-delà des questions économiques et juridiques".

Après l'éviction du héraut du "made in France", Alexis Kohler était revenu à Bercy avec une promotion: directeur de cabinet du ministre de l'Économie Emmanuel Macron, qu'il avait côtoyé lorsqu'il était conseiller à l'Élysée.

Lieutenant durant le marathon de la loi Macron et sur l'épineux dossier de PSA, Alexis Kohler est en première ligne au moment du lancement d'En Marche! en avril 2016.

Mais contrairement à beaucoup d'autres membres du premier cercle, il a dû suivre une large partie de la campagne de loin, même s'il a exercé un rôle de conseiller à distance.

Car lorsque Emmanuel Macron démissionne en août 2016 de son poste de ministre de l'Économie pour se consacrer à son aventure présidentielle, le directeur de cabinet part à Genève, comme directeur financier au siège de l'armateur italo-suisse MSC, un des géants du secteur. 

Ce quadra marié et père de trois enfants, décrit comme discret, reste toutefois en contact régulier avec son ex-patron. Un autre "Macron boy" de Bercy, Ismaël Émélien, atterrit avec lui à l'Élysée, comme conseiller spécial, à 30 ans seulement.

 
164 commentaires - Alexis Kohler, un fidèle lieutenant à l'Élysée
  • Voilà, le gouvernent au grand complet, maintenant il va falloir travailler et essayer de suivre les exigences du Président de la République. Mais la France n'est pas en bonne santé, le déficit est énorme ainsi que la dette, il va falloir sûrement se serrer la ceinture, mais cet homme a été choisi par le peuple, il aura sûrement une majorité au Parlement, il aura ans pour redresser la France et changer l'Europe qui n'est pas vraiment celle qu'attendent des millions d'Européens, un Europe plus solidaire, plus unie, de nouveaux décrets qui devraient relancer l'économie et qui pourraient peut être faire en sorte que tout le monde puisse vive de son travail, plus de gens pauvres, plus de misère dans le monde, plus de solidarité. Que notre Président fasse sienne notre belle devise républicaine LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE. Cela veut bien dire ce que ça veut dire, soyez donc attentif Monsieur le Président et vous aussi Monsieur le Premier Ministre, les Français vous attendent et attendent beaucoup de vous, ne les décevez pas.

  • Un vrai coup de neuf dans la très conservatrice sphere politique.Ces jeunes vont enfin faire bouger les choses et envoyer les fillon,baroin,cambadelis,hamon,philippot et le pen aux oubliettes!OUF!

    Mort de rire avec ce neuf. La start-up ne finira pas son mandat

  • OUF! UN GRAND COUP DE BALAIS dans le monde politique de tous ses ma tu vu
    la FRANCE a besoin d' air pure d'idées nouvelles fermé le ban !

  • Après le retour du "jet d'ail" voici le retour de "lait n'art chie"

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]