Alain Marsaud quitte le plateau de BFMTV: "Si c'est pour me traiter comme ça vous pouvez continuer sans moi"

Alain Marsaud quitte le plateau de BFMTV: "Si c'est pour me traiter comme ça vous pouvez continuer sans moi"©Capture d'écran BFM TV
A lire aussi

Source: Huffington Post, publié le samedi 19 août 2017 à 13h15

Alain Marsaud, ancien chef de la lutte anti-terroriste a quitté le plateau, furieux, devant des journalistes quelque peu blasés: "Si c'est pour me traiter comme ça vous pouvez continuer sans moi", s'est-il agacé.



Vers 20h30, le débat autour des attentats prend une autre tournure. Alain Marsaud tient absolument à désigner à nouveau les coupables: "À aucun moment on a entendu le mot d'islamo-fascisme, d'islam intégriste [...] On n'a pas osé nommer l'ennemi!", s'étonne-t-il, quitte à ignorer la question du journaliste en face de lui qui l'interrogeait sur la coopération internationale.

"Que ce soit les journalistes ou les responsables politiques, pas un seul en deux jours n'a parlé d'attentats islamistes". Ce à quoi le couple de présentateurs lui répliquent qu'ils ont bien expliqué qu'il s'agissait d'un attentat revendiqué par l'État Islamique. Ce qui donc très clair. "Mes dires ont l'air de vous gêner Monsieur", en rajoute encore Marsaud en s'adressant à l'un des journalistes.

 
832 commentaires - Alain Marsaud quitte le plateau de BFMTV: "Si c'est pour me traiter comme ça vous pouvez continuer sans moi"
  • Nous avons depuis des décennies des chefs d'Etat qui coupent par centaine de millions les budgets de l'armée et de la police MAIS JAMAIS il n'est question de couper les budget d'aide à l'immigration ou à la clandestinité qui coûtent l'un comme l'autre une fortune colossale aux Français. Fortune qui nous serait bien utile pour notre sécurité. Et certains abrutis voudraient en plus diminuer ou supprimer l'opération sentinelle?

  • Pseudos journalistes... L'un qui ne sait pas de quoi il parle l'autre qui coupe la parole et s'exprime dans la confusion la plus complète rendant son discours inaudible...

  • plus de 850 posts dans le même sens sur le sujet ! on arrive doucement vers le record sur ce forum.Messieurs dames les journalistes, commentateurs devrais je dire, posez vous des questions!
    Politiques, journalistes, on comprend le désamour,pire la défiance, des Français à leur encontre.
    pour les uns du blabla insipide et sans effet,pour les autres la répétition du même blabla.
    je suis un Marsaud

  • Bravo M. Marsaud, il n'y a rien à ajouter. La vérité dérange dans ce pays et particulièrement les journalistes aux ordres. Il y a toujours deux poids deux mesures. La curée lorsqu'il s'agit de fait qui ont trait à des patriotes et des souverainistes. Là, pas de gants ni de présomption d’innocence.
    Par contre, lorsqu'il s'agit d'attentats islamiques, on marche sur des œufs et on utilise toutes les subtilités et les circonvolutions possibles pour ne pas nommer les choses. C'en est ridicule tellement c'est flagrant. Et lorsqu'on fait mine de le souligner, ont se fait remettre en place par un roquet aboyeur de service qui fait du journalisme à géométrie variable. Ce n'est d'ailleurs plus un journaliste à ce niveau, cela devient un militant. Un militant de quelle tendance politique, je vous laisse deviner...

  • Ce qu'on appelle "la liberté de la presse", ne s'applique pas aux particuliers semble- t-il .
    La censure omniprésente interdit de dire que c’est Alain Marsaud qui a très bien fait de ne pas tolérer qu’on le traite avec une telle arrogance qu’elle a choqué quantité de personnes ? Cet invité a eu mille fois raison de laisser les « journalistes » de BFM TV continuer sans lui à laver la tête des moutons de panurge !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]