Alain Delon, invité surprise du meeting d'Alain Juppé

Alain Delon, invité surprise du meeting d'Alain Juppé

Alain Delon au Zénith de Paris, le 14 novembre 2016

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 15 novembre 2016 à 09h00

Nouveau soutien très médiatique pour Alain Juppé. Le favori des sondages pour la primaire de la droite était en meeting au Zénith de Paris, lundi 14 novembre au soir.

Dans l'assistance, au milieu des ses soutiens traditionnels, figurait un nouveau venu : l'acteur culte Alain Delon.

Allié de longue date de Nicolas Sarkozy, l'acteur avait déjà annoncé soutenir désormais le maire de Bordeaux dans la course à la primaire de la droite. Devant les caméras de l'émission Stupéfiant !, sur France 2, Alain Delon avait expliqué qu'il ne roulait plus pour l'ancien président. "C'est lui qui m'a quitté, ce n'est pas moi. Il m'a largué, je ne sais même plus si j'existe à ses yeux, alors que voulez-vous que je fasse, que j'aille en rampant le chercher ?", avait déclaré le comédien, qui se définit lui-même comme ayant "toujours été un homme de droite".

- JUPPÉ REFUSE DE "COURIR DERRIÈRE LE FN" -

Face à la foule, Alain Juppé a vanté lundi soir sa campagne de "dignité" et de "vérité" pour rassembler un maximum de partisans. Un mois après la venue de Nicolas Sarkozy dans ce même Zénith, où il avait fustigé les élites, le maire de Bordeaux a expliqué au contraire qu'il "ne veut pas dresser les élites contre le peuple".

"Cliver pour cliver c'est un jeu dangereux", a-t-il lancé. L'ancien Premier ministre s'est présenté en "homme libre", ne cédant pas "aux petits marchandages d'arrière cuisine" et prenant soin de ne pas "courir derrière le FN". "Il paraît que je manque d'ambition. Non, je fais preuve de réalisme, de crédibilité et de confiance", a-t-il insisté. "Droit dans mes bottes j'ai été, droit dans mes bottes je resterai."

 
366 commentaires - Alain Delon, invité surprise du meeting d'Alain Juppé
  • On a strictement rien a faire des penchants politiques de ce vieux monsieur qui se donne du mal pour encore faire parler de lui quoi qu'il en coute et qui n'habite même plus en France depuis des décennies.

  • macron c'est françoise HARDY qui a dit qu'elle était rester à cause des impots ;ce sont des gens biens!!!!
    JUPPE c'est DELON il vit en SUISSES donc ses impots aussi ,il ne doit pas s'occupé de ce qui se passe en FRANCE
    s'afficher avec des gens comme cela peut faire tort

  • C'est normal que Delon s'approche de Juppé, les jeunes avec les jeunes , les vieux avec les vieux, l'avenir n'appartient pas au troisième âge, mais bien à la jeunesse, il serait temps que M.Juppé prenne conscience qu'il a fait son temps, comme M Delon, tous deux ont eu leurs heures de " notoriètée " , aux suivants SVP...

  • Et bien moi, je voterai pour Alain.... de loin !

  • delon ferait bien, comme d'ailleurs tous les artistes de rester à sa place d'acteur, sans se mêler de politique, il n'a comme les autres aucune notion de la vraie vie!!!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]