Affaire Tapie : Lagarde a "peut-être été trompée", mais elle ne regrette rien

Affaire Tapie : Lagarde a "peut-être été trompée", mais elle ne regrette rien

La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a assuré le 10 mars 2017 qu'elle ne regrettait pas ses décisions dans l'affaire Tapie (photo d'archives).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 10 mars 2017 à 09h10

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a assuré vendredi 10 mars dans les colonnes du Parisien qu'elle ne regrettait "absolument pas" sa décision dans l'arbitrage Tapie, qui était "totalement légitime", selon elle. Elle a cependant concédé qu'elle avait "peut-être été trompée", dans cette affaire qui lui a valu une condamnation pour "négligence" de la Cour de justice de la République.

NI REGRET NI DÉCEPTION

Interrogée sur sa décision de n'avoir pas fait appel de l'arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie, qui avait touché en 2008 404 millions d'euros pour solder un litige avec le Crédit Lyonnais, l'ancienne ministre de l'Économie a refusé de regarder "en arrière". "Je ne veux être ni dans le regret ni dans la déception, pourtant certains m'ont profondément déçue, notamment durant le procès", a-t-elle dit au Parisien. Avant de reconnaître, comme au cours de son procès, qu'elle a été "abusée" : "J'ai peut-être été trompée dans toute cette affaire. Je le saurai un jour, j'espère."



"Mais je ne regrette absolument pas la décision que j'avais prise à l'époque. Je pense qu'elle est totalement légitime", a-t-elle expliquée, préférant se souvenir "du choix unanime de 189 États membres du FMI, dans l'heure qui a suivi la décision annoncée par la Cour de justice de la République, de me renouveler sans équivoque et sans réserve leur totale confiance."

Dans cette affaire d'arbitrage, Christine Lagarde, à l'époque ministre de l'Economie, a été reconnue le 19 décembre coupable de "négligence" par la Cour de justice de la République, mais dispensée de peine et d'inscription au casier judiciaire, une décision qui a suscité de vives critiques.

 
69 commentaires - Affaire Tapie : Lagarde a "peut-être été trompée", mais elle ne regrette rien
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]