"Affaire" Polnareff : de nouveaux soupçons, le chanteur réagit

Michel Polnareff, le 8 novembre 2016, à Nice

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le dimanche 18 décembre 2016 à 17h35

Les jours passent mais le mystère demeure : comment va Michel Polnareff ? Une semaine après les révélations du JDD sur le conflit entre la star et son producteur à propos de l'annulation des deux derniers concerts de sa tournée, l'hebdomadaire apporte de nouveaux éléments qui viennent semer un peu plus le trouble.

Côté version officielle, le médecin du chanteur a affirmé que ce dernier était "guéri" mais "pas totalement remis", après douze jours d'hospitalisation pour y soigner une embolie pulmonaire. "On peut considérer qu'il est guéri", avait indiqué le Dr Philippe Siou ce vendredi.

L'attaché de presse du chanteur de 72 ans a quant à lui indiqué que l'artiste "est parti se reposer en province et ne souhaite pas s'exprimer".

UN ORDINATEUR DE BORD

Malgré ces précisions, des doutes demeurent quant aux annonces alarmantes faites quant à l'état de santé de Michel Polnareff, qui pourraient, selon le JDD, avoir "servi à légitimer l'annulation de deux concerts". Gilbert Coullier, le producteur des concerts de Michel Polnareff depuis 2007, avait notamment fait réaliser le 2 décembre un constat d'huissier décrivant le chanteur accoudé au bar de son palace à l'heure où il devait monter sur scène à Paris, salle Pleyel.

Ce dimanche, le JDD publie une photo du chanteur accompagné de son garde du corps, et révèle l'existence d'un nouveau document qui renforcerait les soupçons : les données de l'ordinateur de bord du véhicule utilisé par Michel Polnareff. Le jour de son hospitalisation, samedi 3 décembre, le van Mercedes le transportant aurait ainsi quitté l'hôtel Peninsula, où était présent Michel Polnareff, à 14h52, pour rejoindre l'hopital américain de Neuilly à 15h05, où le chanteur a été admis. Problème : selon le JDD, la maladie de la star ainsi que le diagnostic de son médecin ont été évoqués par des sites d'information dès 14h55, soit avant-même qu'il n'ait été examiné.


Après la publication de l'article du JDD, Michel Polnareff a réagi par l'intermédiaire de son compte Twitter. "Oui, j'ai fêté ma sortie de l'hôpital et mon début de convalescence avec une coupe, quel problème?" a t-il demandé. Le chanteur s'était en effet directement rendu dans un palace parisien.

Le chanteur a également une nouvelle fois volé au secours de son médecin, estimant qu'il méraitait des "excuses publiques de ceux ou celles qui ont mis en doute son diagnostic et son intégrité". "Quand on comprendra une fois pour toutes que l'alcool ne peut pas déclencher une embolie pulmonaire!", a t-il encore lancé en réponse aux soupçons.

 
30 commentaires - "Affaire" Polnareff : de nouveaux soupçons, le chanteur réagit
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]