Affaire Grégory : les avocats de Murielle Bolle déposent une demande de remise en liberté

Affaire Grégory : les avocats de Murielle Bolle déposent une demande de remise en liberté

Murielle Bolle est incarcérée depuis sa mise en examen pour enlèvement de mineur suivi de mort, le 29 juin (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 17 juillet 2017 à 12h09

La demande avait été reportée à la suite du suicide du juge Lambert, premier juge chargé d'instruire l'affaire.

Les avocats de Murielle Bolle, témoin-clé dans l'affaire de la mort du jeune Grégory Vuillemin en 1984, vont déposer une demande de remise en liberté, rapporte Le Parisien. 

La demande de remise en liberté de Murielle Bolle, incarcérée dans le cadre de l'affaire Grégory, qui devait être déposée lundi dernier devant la chambre de l'instruction de Dijon, avait été retardée à cause de la mort du juge Lambert. 

"Dans un premier temps, nous déposerons la demande et il est vraisemblable que la chambre de l'instruction, qui dispose d'un délai de 20 jours pour statuer, se réunisse dans le cadre d'un débat contradictoire", a expliqué Me Christophe Ballorin, un des avocats de cette femme de 48 ans, témoin clé en 1984 et mise en examen le 29 juin dernier.

Une confrontation avec son cousin

Cette audience "pourrait avoir lieu la semaine suivant la confrontation", prévue le 28 juillet, entre Murielle Bolle et un cousin dont le témoignage récent a été déterminant dans sa mise en cause, précise Me Ballorin.

La rétractation éclair, il y a plus de 32 ans, de celle qui était alors adolescente, après un témoignage accablant son beau-frère Bernard Laroche pour le rapt de Grégory, 4 ans, retrouvé mort dans la Vologne le 16 octobre 1984, est à nouveau au coeur des investigations.

Il y a dix jours, Murielle Bolle avait observé une grève de la faim de plusieurs jours pour clamer son innocence et "protester contre son placement en détention". Marcel et Jacqueline Jacob, le grand-oncle et la grand-tante de Grégory, ont quant à eux été placés sous contrôle judiciaire après leur mise en examen prononcée le 16 juin pour enlèvement et séquestration suivis de mort.

 
98 commentaires - Affaire Grégory : les avocats de Murielle Bolle déposent une demande de remise en liberté
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]