Affaire Grégory : l'autopsie du juge Lambert confirme le suicide

Affaire Grégory : l'autopsie du juge Lambert confirme le suicide

Une information judiciaire avait été ouverte mercredi soir pour rechercher les causes de la mort de l'ex-magistrat (photo d'illustration).

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 13 juillet 2017 à 19h14

Le premier juge chargé de l'enquête sur le meurtre de Grégory, il y a 32 ans, a été retrouvé mort à son domicile mardi.

Le Parisien révèle que l'autopsie du juge Jean-Michel Lambert, retrouvé mort mardi à son domicile, s'est suicidé. Une information judiciaire en recherche des causes de la mort avait été ouverte mercredi soir après le décès de ce premier juge chargé en 1984 d'instruire l'affaire Grégory.





"Il ne présentait aucune trace de violence, la tête étant recouverte d'un sac en plastique", avait précisé mercredi dans un communiqué le procureur de la République du Mans, Fabrice Bélargent. "Aucune trace d'effraction ni de désordre n'a été constatée sur place. Aucun écrit de nature à expliquer ce décès n'a été découvert", avait ajouté le magistrat.

LE PREMIER JUGE CHARGÉ DE L'AFFAIRE GRÉGORY

Jean-Michel Lambert avait 32 ans lorsque, le 16 octobre 1984, le cadavre du petit Grégory Villemin, 4 ans, avait été retrouvé pieds et poings liés dans la Vologne. Il est considéré comme l'un des responsables du fiasco judiciaire de l'affaire Grégory, relancée il y a un mois.

Fin juin, Murielle Bolle a été mise en examen pour enlèvement suivi de mort. La grand-tante et le grand-oncle de l'enfant, Jacqueline et Marcel Jacob, pour enlèvement et séquestration suivie de mort.

L'ancien juge, âgé de 65 ans, travaillait à la rédaction d'un onzième roman, intitulé "Témoins à charge", dans lequel son éditeur a relevé d'"étranges parallèles" avec sa mort. Dans le roman, le Professeur Chabert, qui "ressemble trait pour trait" à Jean-Michel Lambert, se donne en effet la mort pour "sauver son honneur".
 
159 commentaires - Affaire Grégory : l'autopsie du juge Lambert confirme le suicide
  • Le suicide du juge Lambert est la seule grande nouveauté du à cette reprise de l'enquête de la mort du petit Grégory.
    Cette reprise de cette enquête est à l'heure actuelle un échec. Elle a fait un mort de plus et une personne incarcérée qui a été libérée
    faute de preuves. Encore un fiasco.

  • Et oui si Murielle avait dit tout ce qu'elle savait, cette affaire serait sans aucun doute classée depuis longtemps et les parents du pauvre petit Grégory n'auraient eu à revivre aujourd'hui ce drame qui aura marqué toute leur vie... Bernard Laroche ne serait pas mort pour rien lui non plus puisqu'il a été innocenté voilà déjà fort longtemps... tous ceux qui ont essayé d'étouffer cette affaire sont autant à blâmer que celle qui sait quelque chose et ne veut toujours rien dire....

  • AH!!!! je ne connaissais pas le procédé,..........

  • Si Murielle avait dit une seule et définitive foi la vérité l juge Lambert et Bernard Laroche ne seraient pas morts.

  • ce qui et desolant ,c est quel on ne saura jamais qui a tue ce pauvre gosse, car en plus des témoins font l autruche comment peuvent ils vivre avec ce secret tout cela par jalousie par rapport aux parents ; betise humaine quand tu nous tiens

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]