Aéroport de ND-des-Landes : "Le choix sera politique" (médiateur)

Aéroport de ND-des-Landes : "Le choix sera politique" (médiateur)

Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), le 8 juillet 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 26 septembre 2017 à 22h54

Les médiateurs nommés par le gouvernement pour sortir de l'impasse le projet contesté d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) n'ont "pas d'intime conviction" sur le dossier. La décision finale sera "politique", a assuré l'un d'eux mardi. 

"Je n'ai pas d'intime conviction, pas plus aujourd'hui que j'en aurai demain", a déclaré Gérard Feldzer à la presse, à l'issue d'une réunion en préfecture de Loire-Atlantique avec une centaine de participants, partisans et opposants au nouvel aéroport nantais, auditionnés depuis le 1er juin dans le cadre de la médiation voulue par le gouvernement pour débloquer ce dossier enlisé depuis des années. 

Cette médiation "n'est pas un rapport de plus, on fait appel à des expertises extérieures et indépendantes, sur le bruit, sur les trajectoires, sur qui paye quoi, sur le réaménagement des pistes à Nantes-Atlantique (l'aéroport existant, NDLR), sur l'agriculture, sur la biodiversité. On a tout listé et il n'y a pas une chose qui nous aurait échappée", a poursuivi cet ancien pilote de ligne proche du ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot. 

"C'est clairement une prise de tête"

Mais "sur la centaine de questions qu'on s'est posées, ce n'est pas déterminant pour faire le choix ; le choix il sera politique. On ne va pas l'orienter du tout, vraiment pas", a martelé Gérald Feldzer, répondant à certaines critiques formulées par les deux camps. 

Ce dossier, on le "savait compliqué, mais il a fallu que quelqu'un s'y mette". "C'est clairement une prise de tête, parce que les positions sont tranchées, sont violentes, de part et d'autre. On ne peut pas dire que ce soit calme", a confié ce spécialiste des transports. 

"C'est un petit peu fatigant, heureusement on est trois" médiateurs, a-t-il ajouté. Gérard Feldzer, Michel Badré, un ingénieur membre du Conseil économique, social et environnemental, et Anne Boquet, préfète, doivent remettre leur rapport au gouvernement le 1er décembre. Le Premier ministre Édouard Philippe a promis de prendre une décision sur ce dossier avant Noël. 

Depuis l'installation de la mission de médiation le 1er juin et jusqu'à ce "point d'étape" en préfecture, à Nantes, "à peu près 200 personnes" ont été reçues par les médiateurs, selon Gérard Feldzer. Une liste complète des auditions menées et des travaux en cours a été mise en ligne mardi soir sur un site internet dédié (http://mediation-aeroport-du-grand-ouest.fr). 

Déclaré d'utilité publique en 2008, le nouvel aéroport nantais, dont le groupe Vinci est concessionnaire, aurait dû initialement être inauguré en 2017.

 
75 commentaires - Aéroport de ND-des-Landes : "Le choix sera politique" (médiateur)
  • Cet aéroport est un non sens . il y a en a déjà un et il n' est pas utilisé pleinement.
    De plus avec le TGV on a constaté sur MARSEILLE ,LYON et sur BORDEAUX que de moins en moins de voyageurs prennent l' avion . si en plus il est éloigné de la ville comme à Marseille et à LYON , le TGV est plus rapide pour se rendre en centre ville.
    L' avion pollue plus que le train et la France n' a pas besoin de se couvrir d' aéroports que l' on ne peut pas entretenir et qui sont racheté ensuite par les chinois qui eux veulent l' utiliser pour se rendre en France.

  • Les médiateurs sont-ils capables de nous expliquer par des démonstrations et explications simples les avantages (+) et les inconvénients (-) en comparent l'infrasrtucture actuelle de Nantes ATLANTIS et le projet de NDDL ent matière de :
    Gains économiques et industriels pour Nantes et sa région
    Refus de capacité à recevoir des compagnies aériennes ou saturation de crénaux aériens
    Influence sur le bassin de l'emploi dans la région
    Le cout économique à concevoir aujourd'hui un nouvel aéroport alors que des investissements auraient pût être consacrés au titre du développement de la ville TGV Gare autre et etc ont hiberné depuis quelques dizaines d'années dans l'attente d'une décision de nos (incompétents politiques)
    Quel guachis alors que l'optention des JO (aujurd'hui de la rigolade sportive) va couter quelques milliards de dépassement de budget initial payé par la communoté (c'est à dire nos impôts) What Hell's
    Peut-être vinci va se frotter les mains au même titre que la réalisation du LGV Paris Bordeaux (2h30) pour faire plaisir à un certain maire alors que Paris Bordeaux pour le même prix par avion c'est 1 heure de vol.
    J'invite la SNCF de comparer d'ici 2 ans les recettes et le coût de l'exploitation de cette ligne.
    A méditer comme d'hab.

    en avantages pour la construction du nouvel aéroport, vous avez oublié la cessation des nuisances sonores pour les 50000 personnes survolés par les avions, les rejets de gaz sur la tête des enfants, le risque catastrophe grave en cas d'accident au dessus de la ville, la relance des emplois pour le BTP, le déblocage des zones survolées sur la partie sud de la loire permettra de lancer la construction du nouvel hôpital, aujourd’hui interdite par les normes de bruit...sans oublier les 55¨% de "pour" lors du référendum... en inconvénients l'expulsion des squatteurs récents ou des anciens qui ont déjà été largement indemnisés et qui devront respecter la loi.

  • Vinci impliqué dans cet aéroport ! Vinci impliqué dans le G.C.O. (Grand Contournement Ouest) à Strasbourg !
    Apparemment aussi inutile l'un que l'autre ! Sans oublier le Grand Canal d'Alsace !
    Mais pour ça, il y a des sous, donc il faut investir ce qui procurera du travail. Pour combien de temps ? Le temps des élections ?

  • comme d'habitude en France on prend des décisions on fait des consultations mais on n en tient pas compte.on laisse une bandes d'anarchistes régner en mettre sur des terrains qui ne leur appartiennent pas.Le contribuable français paie
    et entretient ses gens à ne rien faire.

  • Effectivement la région attend depuis 40ans un choix politique !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]