A Mayotte, un tiers des plus de 15 ans n'a jamais été scolarisé

A Mayotte, un tiers des plus de 15 ans n'a jamais été scolarisé

La ministre des Outre-mer, Ericka Bareights (c) visite une école à Mamoutzoum à Mayotte, le 29 septembre 20169

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 19 avril 2017 à 18h35

Mayotte: Un tiers des plus de 15 ans n'a jamais été scolarisé à Mayotte, contre 2% en France hexagonale, affirme un rapport du CESEM de Mayotte

Un tiers -- 33% -- des plus de 15 ans n'a jamais été scolarisé à Mayotte, contre 2% en France hexagonale, affirme un rapport du Conseil économique, social et environnemental de Mayotte (CESEM) validé mercredi au Conseil départemental.

Cette étude, lancée en janvier 2015 et intitulée "L'école de la République à Mayotte, une exigence d'égalité", dresse un constat du système éducatif du 101ème département français, "30 ans après les premières conventions de politique éducative à Mayotte", a expliqué mercredi le président du CESEM, Abdou Soimadou Dahalani. 

Ce rapport se focalise sur l'échec scolaire dont il donne quelques chiffres : le taux de réussite au baccalauréat est de 74% à Mayotte contre 93% en Guyane et à La Réunion, et 85% des étudiants mahorais échouent en première année d'études supérieures contre 54% en national. 

Si le CESEM reconnaît que les investissements de l'Etat pour l'éducation à Mayotte sont en progression constante (117 millions d'euros en 2003 contre 337 millions d'euros en 2015), la jeune institution remarque que les dépenses publiques par élève à Mayotte sont largement inférieures à la moyenne nationale. En 2015, l'Etat investissait en moyenne 7.760 euros par élève en France et 4.132 euros par élève mahorais, indique le rapport.

Le CESEM pointe du doigt des établissements scolaires en nombre insuffisant à Mayotte, des enseignants trop peu qualifiés et des élèves fatigués et insuffisamment nourris.

Les problèmes dans l'éducation sont régulièrement dénoncés à Mayotte et notamment par les syndicats. Lundi, pour protester contre "un système d'éducation à Mayotte (...) à la dérive", CGT-Educ'Action Mayotte a appelé à un mouvement de grève jeudi, selon un communiqué.

 
16 commentaires - A Mayotte, un tiers des plus de 15 ans n'a jamais été scolarisé
  • On oublie de nous dire que l'immigration clandestine est démentielle. Le pire est que cette immigration vient des Comores qui ont voulu l'indépendance de la France et maintenant ils viennent à la soupe à Mayotte. Les enfants non scolarisés ne sont pas les français du département mais les immigrés comoriens.

  • par contre on dépense sans compter pour la scolarisation de toute l'afrique
    le lycée français d'abidjan 4 fois brulé 4 fois reconstruit

  • parce que les parents les envoient aux champs ou travailler au lieu d'aller à l'école !
    Ma grand-mère, née en 1900, en Bretagne avec l'enseignement obligatoire depuis 1884, n'était pas non plus allée en classe....malgré la loi ! Ses parents l'avaient "placée" comme bonne à tout faire à 7 ans à paris.

  • Depuis combien de temps cette ile est elle française? Lors de quelle élection le peuple français a t'il été consulté pour accepter le rattachement de cette ile à la France? On veut nous culpabiliser pour un territoire qui dépend ethniquement ,socialement, culturellement des Comores qui elles n'ont pas accepté ce rapt peu glorieux

  • rien concernant le droit du sol utilisé jusqu'à la corde par les comoriens !!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]