52% des Français favorables à l'autorisation de consommation du cannabis

52% des Français favorables à l'autorisation de consommation du cannabis

cannabis

A lire aussi

iTélé, publié le lundi 10 octobre 2016 à 08h45

Selon un sondage, 52% des Français seraient favorables à l'autorisation de consommation du cannabis si elle est encadrée par l'Etat. L'argument principal est la lutte contre les trafics. Un chiffre élevé qui s'explique par le constat simple que la lutte actuelle ne fonctionne pas.



84% des Français estiment que la législation l'interdisant est inefficace et ne permet pas de limiter la consommation. Les Français souhaitent se rapprocher d'une législation qui existe chez certains de nos voisins comme les Pays-Bas, avec une mise en place d'un usage encadré.

 
103 commentaires - 52% des Français favorables à l'autorisation de consommation du cannabis
  • L'alcool et le tabac rapportent des sous à l'Etat et ça ne choque personne, alors pourquoi le cannabis devrait-il continuer à lui en coûter ?

    avatar
    Dlawgnir  (privé) -

    Il faut lire cet article sur le Figaro économie, ilvous laissera songeur...
    Le cannabis, un marché légal de plus de 5 milliards de dollars aux USA
    50 millions d'euros rentrent dans les caisses de l’état du Colorado par le biais taxes sur ce produit. Sa légalisation a aussi engendré un Boom économique et la création de 15000 emplois directs. Le tourisme en y est en hausse et contrairement à ce que l’on craignait la criminalité a même baissé... A méditer par les pourfendeurs qui n'y connaissent rien!

    On est bien d'accord.
    Il ne faut pas non plus se priver de chercher des interviews d'anciens chefs d'états sud-américains qui sont très compétents en la matière et qui, grosso modo, regrettent tous d'avoir investi autant d'argent dans une lutte stérile contre les cartels qui a surtout eu comme effet direct de les structurer en petites armées très équipées contre lesquelles il est devenu bien plus difficile (et meurtrier) de lutter....

  • Peut-être mais :
    Conduite et présence dans les lieux publics sous effet de la drogue aussi prohibées que pour l'alcool.
    Production et trafic sous le contrôle exclusif de l'Etat, c'est-à -dire non sous-traité.
    Que cela ne coûte pas un centime au contribuable.
    C'est pas pour demain.

  • Pourquoi pas on autorise bien la vente du tabac et de l'alcool et cela eviterais peut etre cette economie souterraine et mainmise d'individus dans certaine banlieue avec quelques fois la complaisance de certaine municipalite.

  • N'avez-vous pas entendu que le QI des Français baisse inexorablement pour des raisons diverses de pollution, de mal bouffe mais aussi peut-être bien de la consommation de ces drogues dites douces mais qui font des ravages dans le cerveau des futurs parents et donc dans leur organisme ? Plutôt que d'interdire ou de légaliser, il faudrait faire connaître aux jeunes, dans les écoles, les collèges et les lycées les dangers de toutes les substances nocives : alcool, tabac, drogue, aliments et polluants.

  • Allez, encore un petit effort.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]