"13h15". Avec un peloton d'élite de la gendarmerie mobile lors d'un entraînement antiterroriste

"13h15". Avec un peloton d'élite de la gendarmerie mobile lors d'un entraînement antiterroriste
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 23 septembre 2017 à 20h33

"J'ai un terroriste abattu avec une ceinture explosive... Putain, la ceinture est toujours active... On a une ceinture explo !" constate Elsa. A 27 ans, elle commande un peloton d'intervention d'élite de la gendarmerie mobile. La jeune militaire, sortie deuxième de sa promotion de Saint-Cyr, l'école des officiers de l'armée de terre, est évaluée avec ses hommes au Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG), implanté à Saint-Astier, en Dordogne.

"On a des blessés civils !" lui crie un autre gendarme de l'autre bout du hangar que son peloton doit investir pour en déloger les terroristes. "Putain, et là, on fait quoi du coup ? Merde, on est obligés de passer devant le gars !" constate la cheffe. Elle est confrontée à une situation extrême mise en…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - "13h15". Avec un peloton d'élite de la gendarmerie mobile lors d'un entraînement antiterroriste
  • arrêtez d'instruire les apprentis terroristes avec vos reportages irresponsables comme les séries TV enquête d'action ou je ne sais quoi! vous compliquez la tâche des forces de l'ordre en dévoilant leurs "secrets"!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]