A Rennes, les salariés d'Alcatel-Lucent se sentent "trahis"

par ITELE

En grave difficulté financière, l'équipementier télécoms a annoncé la suppression de 10.000 postes dans le monde, dont 900 en France. A l'heure de l'embauche, les salariés du site de Rennes qui ont appris par les médias que leur site allait fermer, se disent "trahis" par leur direction qui avait fait choisi de ne pas les informer.

 
0 commentaire - A Rennes, les salariés d'Alcatel-Lucent se sentent "trahis"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]